Nom de naissance Pascal Jardin
Naissance
Paris, France
Décès
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Scénariste, Dialogue
Avis

Biographie

Pascal Jardin est un écrivain, dialoguiste et scénariste français et père de l’écrivain et cinéaste Alexandre Jardin. Ses dialogues prononcés par les illustres monstres du cinéma français comme Delon, Gabin et bien d’autres, ont marqué le cinéma français.Né le 14 mai 1934 à Paris, Pascal Jardin commence ses premiers écrits par des autobiographies. Il nous raconte, ainsi, son enfance à Evreux chez ses grands-parents et ses moments d’insouciance passés sous Vichy. Dans l’émouvant La Guerre à neuf ans (1971) et Guerre après guerre (1973), Pascal Jardin nous fait partager les évènements qui l’ont marqué à vie, à travers sa vision et son imaginaire d’enfant puis au travers de son regard d’adulte. Dans le premier, il raconte avec sérénité et sagesse sa vérité d’enfant plongé dans un univers bouleversé qu’il observe avec candeur mais sérieux et dont il ne s’étonne pourtant pas. Dans le deuxième, il évoque en vrac et avec désinvolture ses souvenirs d'enfance, de jeunesse et d'âge adulte.Son milieu familial est jonché de personnages aussi extravagants qu’émouvants. Son fils, Alexandre, se chargera de narrer avec plus de détails les anecdotes les plus croustillantes et les extravagances les plus imprévues.Dans son parcours personnel, Pascal Jardin s’est illustré, à 15 ans, comme l’amant d’une milliardaire scandaleuse, se marie par la suite mais ne change pas de principes quant à sa liberté d’aimer et d’apprécier les femmes. Véritable libertin, pour qui la vision de la vie et de l’amour est transmise de père en fils. Côté professionnel, il débute sa vie active avec un emploi dans une usine de papeterie en province, puis monte à paris et devient journaliste. C’est justement dans la ville des lumières qu’il fait une rencontre cruciale : le metteur en scène Marc Allégret. Il est promu assistant du cinéaste et entame une carrière qui fera de lui l’un des dialoguistes les plus appréciés du cinéma français. Il entame ainsi une carrière de scénariste dans les années soixante et s’illustre par ses dialogues pour des œuvres aussi variées que Merveilleuse Angélique (1965) et Angélique et le Roy(1966) tous deux de Bernard Borderie, Le Chat (1971), La Veuve Couderc (1971) et Le Train(1973) tous trois de Pierre Granier-Deferre ; et Le Vieux fusil (1975) de Robert Enrico. En tout, il aura signé le scénario ou les dialogues de plus d'une centaine de films souvent prestigieux.C’est également un écrivain reconnu dont la première publication se fait en 1957 avec le roman Les petits malins. C’est cependant dans les années soixante-dix qu’il se met véritablement à l’écriture avec les deux autobiographies citées ci-dessus et Toupie la rage en 1972. En 1975, il publie son premier vrai roman Je te reparlerai d’amour puis obtient le Grand Prix de l'Académie Française grâce à une œuvre dédiée à son père, Le nain jaune (1978). Il poursuit son chemin littéraire avec La bête à bon dieu et une pièce de théâtre Madame est sortie, toutes deux publiées en 1980. Il décèdera cette même année, des suites d’un cancer foudroyant.Son fils, Alexandre Jardin, lui consacre un roman Le Zubial, refermant ainsi la boucle initiée par son père avec Le nain jaune, en hommage à ce dernier.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2009 Totally Spies ! Le film Réalisateur -
1992 Fanfan Réalisateur -
1979 Le Toubib Scénariste -
1977 La Zizanie Scénariste -
1975 Le vieux fusil Scénariste -

Stars associées