Nom de naissance Nicolas Roeg
Naissance (90 ans)
Londres Royaume-Uni
Genre Femme
Profession(s) Image, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Il entre dans l'univers du cinéma comme clapman en 1950, et devient vite, dès le début des années 60, un chef opérateur de grand talent travaillant avec des cinéastes britanniques comme Clive Donner (The Caretaker, 1962), Schlesinger (Loin de la foule déchaînée, 1967), ou Lester (Petulia, 1968). Il est également responsable de la photo dans Farenheit 451 (F. Truffaut, 1966) et a prouvé son sens de la couleur dans le Masque de la mort rouge (R. Corman, 1964). Il s'oriente vers la mise en scène en coréalisant Performance (id., 1970) avec Donald Cammell. Le film, construit pour mettre en valeur Mick Jagger, introduit un des thèmes favoris de Roeg, l'irruption de personnages étrangers dans un univers bizarre et volontiers décadent : James Fox, minable tueur à gages, est amené à se réfugier chez une grande star de la pop music. Comme dans la Randonnée (Walkabout, 1971), où deux enfants australiens doivent partir vivre chez les aborigènes, l'extraterrestre (joué par David Bowie) de l'Homme qui venait d'ailleurs (The Man Who Fell to Earth, 1976) s'efforce de s'adapter à la vie sur terre. Son film le plus célèbre reste pour l'instant Ne vous retournez pas (Don't Look Now, 1973), adapté d'une nouvelle macabre de Daphné Du Maurier, où l'utilisation d'une Venise hivernale et brumeuse épaissit encore l'atmosphère lourde qui préside à la recherche d'une enfant morte, par médiums interposés, à la progression du cauchemar dans la réalité. N. Roeg excelle dans la création de climats troubles et vénéneux, où l'on croise des personnages aux limites de la normalité (le nain tueur de Don't Look Now), aux contours indécis, toujours entre deux mondes (l'androgyne de Performance, l'extraterrestre de The Man...), fascinés par la déchéance. D'où la dimension quasi onirique de ses films que l'on a quelquefois comparés, par leur traitement du temps, par leur constant jeu sur le glissement du fantasme au réel, à ceux d'Alain Resnais. Plus récemment, il a continué ces recherches avec Illusions (1979) et Enquête sur une passion (Bad Timing, 1980).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1994 Two deaths Réalisateur -
1988 Les Sorcieres Réalisateur -
1984 Eureka Réalisateur -
1984 Une nuit de reflexion Réalisateur -
1980 Enquete Sur Une Passion Réalisateur -

Stars associées