Genre Femme
Profession(s) Chanteuse
Avis

Biographie

Parmi les franges les plus fascinantes du rock, Nico a inspiré, travaillé, et romantiquement côtoyé un assortiment incroyable des plus légendaires artistes des sixties. La paradoxe étant que sa propre carrière n'a jamais atteint la cheville de la célébrité de ses pairs, elle qui poursuivait une oeuvre individuelle, sans compromis et anti-commerciale, mais en beaucoup de point admirable et influente. Nico est d'abord mise en lumière en tant que mannequin Européenne, tient ensuite un rôle dans la Dolce Vita de Federico Fellini et met au monde le fils d'Alain Delon. En 1965, elle attire l'attention d'Andrew Loog Oldham, le manager des Rolling Stones, qui lui donne une chance d'enregistrer pour le label Immediate, mais le résultat, malgré la présence de Brian Jones et Jimmy Page, est un flop. Peu après, elle part s'installer à New York, où Andy Warhol en fait la chanteuse occasionnelle du Velvet Underground en 1966. Mais le groupe ne l'accepte jamais vraiment, Lou Reed encore moins, et elle quitte le Velvet en 1967, non sans avoir laissé son empreinte vocale sur le premier album du Velvet, qui deviendrait un si grand classique.Nico embarque alors en solo, enregistrant des chansons folk-rock pour son premier album, Chelsea Girl, avec l'assistance de Jackson Brown, Lou Reed et John Cale. Son second disque, The Marble Index (1969), produit par Cale, est un album dramatique qui révèle sa vision fataliste et sa personnalité gothique à travers un chant de gorge, des paroles impénétrables et des harmonies fantomatiques. Ses albums des années 1970 explorent à peu près les mêmes territoires, toujours avec l'aide de Cale et sous l'influence de Brian Eno et Phil Manzarena. Sa carrière devient chaotique à la fin des seventies et au début des eighties, sous l'effet de son addiction aux drogues et de sa vie personnelle embrouillée. Elle sort plusieurs albums chez différents labels, mais ses deux derniers, Drama of Exile et Camera Obscura sont les seuls à être cohérents et à connaître un petit succès avant sa mort à Ibiza en 1988, d'une hémorragie cérébrale.Nico était une intime de Bob Dylan, Jackson Browne, du Velvet Underground, des Rolling Stones, Jim Morrison, Iggy Pop et bien d'autres, et son histoire fascinante est racontée dans son autobiographie, Nico : The Life & Lies of an Icon, par Richard Witts.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1984 Elle a passé tant d'heures sous les sunlights Compositeur -
1961 Un Nommé La Rocca Acteur Villanova