Nom de naissance Nicholas Ray
Naissance
Galesville, Wisconsin, États-Unis
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Le réalisateur Nicholas Ray, l'un des initiateurs de l'évolution du cinéma hollywoodien dans l'après Seconde Guerre mondiale est d’origine norvégienne par sa mère et allemande par son père qu'il perd à seize ans. Il découvre le théâtre et le jazz, étudie au collège de La Crosse et devient, grâce à une bourse, speaker d'une radio locale. Il quitte sa famille pour étudier à l’Université de Chicago puis il déménage à New York où il rencontre l'écrivaine Jean Evans qu'il épousera. Par la suite, il retourne dans le Wisconsin en recevant une invitation de Frank Lloyd Wright avec qui il étudie dans une école d'architecture. Malheureusement, il quitte cette école pour retourner à New York, où il rejoint un groupe de Théâtre d'Improvisation. C'est là qu'il rencontre le producteur Elia Kazan qui est surtout connu pour sa façon peu commune de pousser ses étudiants dans leurs limites. Cette façon d'enseigner marquera Ray pour le reste de sa vie. D'ailleurs, lorsque Elia Kazan produit son premier film, Le Lys de Brooklyn (1945), il engage Ray comme assistant.C'est en tant que metteur en scène mais aussi en tant qu’acteur que Nicholas Ray est remarqué par John Houseman, qui le convie avec son ami Elia Kazan à le suivre lorsqu’il quitte le théâtre pour Hollywood, où il lui permet de réaliser son premier film, en 1949, Les amants de la nuit. Le succès est au rendez-vous et sa carrière est lancée. Par la suite, Ray commence à faire ses propres films. Il enchaîne les réalisations : Secret de femme qui met en vedette Gloria Grahame, qu'il épousera à la fin du tournage, Les Ruelles du malheur avec Humphrey Bogart, Le Violent, qui a pour histoire un scénariste soupçonné de meurtre, Born to Be Bad, Les Diables de Guadalcanal, La Maison dans l'ombre, Les Indomptables et Johnny Guitare, qui fut un succès au box-office.Après ce grand succès, Ray rencontre la compagnie Warner Bros, qui lui demande de réaliser le fameux La Fureur de vivre, portant sur les adolescents dérangés et violents.Il sélectionne le légendaire James Dean afin de jouer le personnage principal du long métrage. Cependant, la Warner Bros voulait plutôt des jeunes acteurs, comme Robert Wagner, Tab Hunter ou John Kerr. Pour trouver la vedette féminine du film, il fait appel à Natalie Wood, alors âgée de 16 ans. La bande sonore du film bénéficiera du très reconnu Leonard Rosenman.James Dean meurt une semaine avant la grande première du film Géant. Alors que son destin tragique l'inscrit dans la légende, Ray Nicholas est dévasté par la mort de ce dernier. Il réalise ensuite Les Dents du Diable, Le Roi des rois et Les 55 jours de Pékin, qui sont tous les trois des échecs.Victime d'un infarctus sur le plateau de tournage des 55 jours de Pékin, il est mis à la retraite anticipée par les producteurs, qui supportent de moins en moins son tempérament farouchement indépendant. Il passera ainsi les quinze dernières années de sa vie dans une éprouvante solitude, aggravée par la maladie.Il sombre bientôt dans la drogue et l'alcool et devient un joueur compulsif. Il enseigne le cinéma sans conviction, tente de monter des films souvent en vain. Sa fin de sa vie sera marquée par un autoportrait filmé en partie en vidéo We can't go home again. En 1978, le réalisateur Wim Wenders le filme une dernière fois dans un long-métrage sublime et terrible, Nick's Movie dont le sujet est la mort même du réalisateur.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 A Caribbean Mystery Réalisateur -
2015 L'Ardente Gitane Réalisateur -
2015 Les Ruelles Du Malheur Réalisateur -
2015 Racket Réalisateur -
2004 Secret De Femme Réalisateur -

Stars associées