Nanni Moretti
Avis: 
Date de naissance: 
18 août 1953 (âge : 63 ans)
Sexe: 
Homme
Profession: 
Réalisateur, Acteur

Biographie: 

Nanni Moretti est un acteur réalisateur italien habitué du Festival de Cannes.Fils de parents enseignants, Nanni Moretti (de son vrai nom Giovanni Moretti) est né à Brunico en Italie le 19 août 1953. Adolescent, il se passionne pour le cinéma et pour le sport, en particulier le water-polo qu’il pratiquera en ligue nationale. Cela ne l’empêche pas, étant encore jeune, d’avoir des affinités politiques avec l’extrême gauche.Au début des années 70, Nanni Moretti s’arrange pour s’acheter une caméra super 8 et pouvoir ainsi extérioriser et exprimer toutes ses préoccupations. Il parvient à tourner avec des moyens dérisoires deux courts métrages Pâté de Bourgeois et La Défaite, deux titres assez révélateurs. Une des particularités de son style tient dans le fait qu’il est également l’interprète de ses propres films dont le contenu est un mélange de problématiques intimes et de questions politiques.Premières réalisationsEn 1976, il réalise son premier long métrage Je suis un autarcique à travers lequel il fustige avec humour et ironie le gauchisme. Le succès du film est tel que la télévision en vient à le diffuser. Deux ans plus tard, en 1978, Moretti sort Ecce bombo, traitant des rapports d’un étudiant avec son entourage, qui sera présenté en sélection officielle au Festival de Cannes et qui bénéficiera d’un très bon accueil public.Ses réalisations filmiques sont traversées par un souffle autobiographique comme dans Sogni d’oro qui raconte les désagréments d’un réalisateur intransigeant. Ce film qui obtient en 1981 le Grand Prix du jury à la Mostra de Venise marque le véritable début de sa renommée.Nanni Moretti tourne beaucoup ; Bianca (1983) où il interprète un professeur épris de sa voisine, La Messe est finie (1986) dans le rôle d’un curé, ou encore Palombella rossa (1989) dans lequel il campe un militant communiste assagi.En 1986, il fonde sa propre maison de production, Sacher Films, et produit des œuvres de cinéastes néophytes telles que La Seconde fois de Mimmo Calopresti et Le Porteur de serviette de Daniele Luchetti.La consécration pour ce cinéaste autodidacte arrive avec Journal intime qui remporte en 1994 le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes. Il y joue le rôle d’un homme menant son combat contre le cancer. Quatre ans plus tard, en 1998, il a l’occasion, dans Aprile, d’exprimer son bonheur de goûter aux joies de la paternité, mais aussi de voir la gauche gagner les élections. Films hautement auto-biographiques.La consécration d'un réalisateur engagéCinéaste engagé, pugnace, ambitieux, talentueux, Nanni Moretti parvient en haut des marches en décrochant, en 2001, la Palme d’or du Festival de Cannes pour son œuvre La Chambre du fils, film sensible et difficile sur la perte d’un enfant par les siens.Mêlant la fiction et l’autobiographie à la politique, il sort en 2006 Le Caïman en pleine campagne électorale, un film satirique et anti-Berlusconi qui gagne le Prix David di Donatello, et qui sera également présenté à Cannes.Après s’être consacré à un court-métrage (Diario di un spettatore) réalisé à l'occasion du 60e anniversaire du Festival de Cannes, on le retrouve acteur, en 2008, devant la caméra d'Antonello Grimaldi pour Caos Calmo.Admiré dans le monde entier pour son style remarquable, Nanni Moretti ne cesse de bouleverser le cinéma italien.En 2011, il revient en tant que réalisateur sur la Croisette pour présenter Habemus Papam, une comédie dramatique avec Michel Piccoli et dans lequel il s'est également octroyé un rôle. En 2012, il revient au Festival de Cannes en tant que président du jury. En 2015 il y retourne pour présenter son film Mia Madre qui remporte le Prix du Jury oecuménique.

Films réalisés par Nanni Moretti

Commentaires sur Nanni Moretti

Les plus vues