Nom de naissance Mylène Demongeot
Naissance (83 ans)
Nice (Alpes-Maritimes), France
Genre Femme
Profession(s) Actrice, Interprète
Avis

Biographie

Marie-Hélène Demongeot, plus connue sous son nom de scène Mylène Demongeot, est une actrice et productrice française née le 29 septembre 1935 à Nice. Elle est célèbre pour ses rôles dans les films Les Sorcières de Salem, Bonjour Tristesse, Les Trois Mousquetaires : Les Ferrets de la Reine et La Vengeance de Milady, la trilogie des Fantômas, ainsi que pour ses rôles dans les films Camping I et II.Mylène, d'origine ukrainienne par sa mère, passe son enfance à Nice avant de s'installer avec sa famille à Paris à l'âge de 13 ans. C'est donc dans la capitale qu'elle passe son adolescence, période où elle apprend le piano et le théâtre, au Cours Simon, puis auprès de Marie Ventura.Elle décroche sa première apparition dans le film Les Enfants de l'amour de Léonide Moguy, en 1953, et pose en parallèle pour le photographe Henri Coste duquel elle tombe amoureuse. C'est d'ailleurs grâce à une photo prise par ce dernier qu'elle est repérée par Raymond Rouleau qui l'engage aussitôt pour son film Les Sorcières de Salem (1957).Sois belle et tais-toiSi entre temps elle a fait plusieurs figurations ou apparitions au cinéma, c'est bien son rôle d'Abigaïl dans Les Sorcières de Salem qui va lui apporter la notoriété. Aussitôt, elle se met à tourner pour de grands réalisateurs comme Henri Verneuil dans Une manche et la belle (1957), Otto Preminger dans Bonjour Tristesse (1958) ou encore Marc Allegret dans Sois-belle et tais-toi (id.). 1958 c'est également l'année qu'elle choisit pour épouser Henri Coste.Immédiatement comparée à Brigitte Bardot pour sa plastique parfaite et sa blondeur elle décide de donner à sa carrière une trajectoire atypique en s'expatriant en Italie où elle fait sensation dans les films La Bataille de Marathon et Les Garçons en 1959.Du drame à la comédieAu début des années 1960, elle s'essaye à des rôles plus dramatiques dans les films L'Inassouvie (1960) ou Le cavalier noir (1961) mais malgré de belles performances, le public ne s'y retrouve pas, la préférant dans des registres plus légers comme dans les films Les Trois Mousquetaires - Les Ferrets de la Reine (1961), Les Trois Mousquetaires - La Vengeance de Milady (id.), Copacabana Palace (1962), Doctor in distress (1963) Les Don Juan de la Côté d'Azur (1964) ou encore Cherchez l'idole (1964).A cette époque André Hunebelle la recrute également pour son film Fantômas dans lequel elle donne la réplique à Louis de Funès et Jean Marais. Elle interprète alors Hélène, une photographe, rôle qu'elle retrouve en 1965 pour Fantômas se déchaîne et en 1967 pour Fantômas contre Scotland Yard. Côté vie privée, elle divorce d'Henri Coste en 1968 et épouse la même année le réalisateur Marc Simenon, fils de l'écrivain Georges Simenon.Demongeot, muse de SimenonD'ailleurs, à partir des années 1970, elle tourne à plusieurs reprises pour son mari, dans Le Champignon (1970), L'Explosion (1971), Par le sang des autres (1974) et Signé Furax (1981). Elle tourne également à de nombreuses fois sous sa direction pour la télévision, dans Les dossiers de l'agence O (1968), Kick, Raoul, la moto, les jeunes et les autres (1980), Vacances au purgatoire (1992) et Chien et Chat (1995).Mais durant cette période elle tourne également pour d'autres réalisateurs comme Denis Heroux dans Quelques arpents de neige (1972) et Quand c'est parti, c'est parti (1973). Le public peut aussi la retrouver à l'affiche de films comme Les noces de porcelaine (Roger Coggio - 1974), Il faut vivre dangereusement (Claude Makovski - 1975), La Moto qui tue (Claude Patin - 1977), Surprise Party (Roger Vadim - 1983), Flics de choc (Jean-Pierre Desagnat - 1983) ou encore Tenue de soirée (Bertrand Blier - 1986).Prendre du reculLa décennie 1990, elle l'a consacre principalement au théâtre, jouant notamment dans des pièces de Marcel Achard, Oscar Wilde ou Jean Anouilh. Elle se consacre également à la production en coproduisant les films de son mari Marc Simenon. Malheureusement ce dernier décède en 1999 dans un accident.Les années 2000 marquent son retour sur le grand écran, dans les films Victoire et 36, Quai des Orfèvres en 2004 puis dans Camping et La Californie en 2006. En 2007 elle est au générique du film Les Toits de Paris puis deux ans plus tard rejoint la distribution de Tricheuse et d'Oscar et la dame en rose. En 2010, elle tourne Camping 2 et le court métrage Maman ! d’Hélène de Fougerolles tandis qu'en 2011 elle décroche un rôle dans Si tu meurs, je te tue.En 2012, après être apparue dans les téléfilms La Balade de Lucie et Les Galériens, elle rejoint le tournage du film Elle s'en va d'Emmanuelle Bercot, en salles en 2013.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2017 Sage Femme Acteur Rolande
2015 Les sorcieres de salem Acteur Abigail
2015 Les Garcons Acteur Laura
2015 Victoire Acteur La mère
2015 Faibles femmes Acteur Sabine

Stars associées