Genre Homme
Avis

Biographie

Né en Pologne le 9 juin 1978, Miroslav Klose commence sa carrière au FC 08 Hombourg où il est formé. Fils de l'ancien joueur d'Auxerre Joseph Klose, Miroslav franchit rapidement les paliers et fait preuve d'un grand sens du but. Son excellent jeu de tête et sa rapidité vont très rapidement taper dans l'oeil des dirigeants de Kaiserslautern, qui vont le faire venir en juillet 1999.  Il débute l'année suivante en équipe première et inscrit 25 buts en 62 matches. En 2001 il débute sa carrière sous le maillot allemand, un honneur pour ce joueur né en Pologne. En 2002, il se révèlera aux yeux du monde en inscrivant 5 buts lors de la Coupe du monde. Après notamment un hat-trick contre l'Arabie Saoudite (8-0).  Il est moins prolifique avec son club l'année suivante, ne faisant trembler les filets qu'à neuf reprises, mais marquera toutefois en finale de la Coupe d'Allemagne, perdue 3-1 contre le Bayern Munich. En 2003-2004, il lutte avec son équipe contre la relégation et marque 10 buts en 25 matches ce qui permet à Kaiserslautern de se maintenir parmi l'élite. A l'intersaison il rejoint le Werder Brème pour 5 millions d'euros, afin de remplacer le buteur vedette Ailton, parti à Schalke 04.  La saison 2005-2006 symbolise la consécration puisqu'il est champion avec le Werder. Ses 15 buts y ont bien contribué. Son principal pourvoyeur de ballons s'appelle alors Johan Micoud avec qui il s'entend très bien. Et son compère de l'attaque, le Croate Ivan Klasnic apparaît comme un complément idéal. Au cours de cette saison, il inscrit 4 buts en 3 rencontres de Ligue des Champions. Compétition durant laquelle le Werder s'est révélé à l'Europe en s'inclinant de justesse face à la Juventus Turin. En championnat, Klose finira meilleure gâchette avec 25 buts en 26 matches, auxquels il faut ajouter 16 passes décisives (!).  Attendu par tout le peuple allemand lors du Mondial 2006, Klose ne déçoit pas. Bien au contraire. Avec 5 en buts en 7 matchs, le Teuton termine même meilleur buteur de la compétition et est retenu dans la liste des 23 meilleurs joueurs établie par la FIFA. UNe performance qui n'empêche malheureusement pas la Mannschaft de sortir au stade des demi-finale, battu par l'Italie (2-0), futur vainqueur du trophée. Fort de son nouveau statut de buteur reconnu sur la scène européenne, Klose commence à attirer la convoitise de plusieurs grands clubs europées, dont Barcelone et la Juventus, mais c'est toujours sous le maillot du Werder qu'il réalise un début d'exercice 2006-2007 à nouveau époustouflant, inscrivant 10 buts lors des 15 premières journées de Bundesliga. Mais les rumeurs persistantes qui l'envoient au Bayern à partir de décembre 2006 vont pourrir une fin de saison où il ne trouvera plus le chemin des filets que trois fois. Après avoir annoncé qu'il rejoindrait le club bavarois au terme de son contrat, en juin 2008, Miroslav précipite finalement son départ à Munich. Le 26 juin, son transfert est officialisé par le Bayern contre une indemnité de 15 millions d'euros.