Nom de naissance Mikis Theodorakis
Profession(s) Musique
Avis

Biographie

Familiarisé dès l'enfance avec la musique sacrée byzantine, il s'intéresse ensuite aux formes et thèmes populaires traditionnels. En 1942, il est arrêté et torturé (sa Chanson du capitaine Zacharias, écrite en 1939, devient le chant de la résistance grecque à l'occupation allemande). Après la guerre, il reprend l'étude de la composition au Conservatoire d'Athènes, puis à celui de Paris (avec Olivier Messiaen, 1953-54). Exaltation de la culture et du nationalisme grecs, son uvre et son activité politique il est de nouveau emprisonné de 1967 à 1970 ne l'empêchent pas d'écrire pour le cinéma. La popularité de Zorba le Grec (M. Cacoyannis, 1964) ou de Z (Costa-Gavras, 1968) ne doivent pas masquer un réel travail de musicien aux ressources très souples et nombreuses : Lune de miel (M. Powell et E. Pressburger, 1955), Electra (Cacoyannis, 1963), le Couteau dans la plaie (A. Litvak, id.), les Troyennes (Cacoyannis, 1969), État de siège (Costa-Gavras, 1973), Serpico (S. Lumet, 1974), Iphigénie (Cacoyannis, 1977).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1976 Iphigénie Compositeur -
1976 Actes De Marusia Compositeur -
1973 Etat de siège Compositeur -
1973 Serpico Compositeur -
1969 Z Compositeur -