Michel Denisot

Michel Denisot

Michel DenisotMichel Denisot
  • Profil mis à jour le 10/06/2013
  • Nationalité :
    Français
  • Date de naissance :
    16 avril 1945 (âge : 68 ans)
  • Sexe :
    Homme
  • Professions :
    Producteur, Animateur, Journaliste, PDG

La biographie de Michel Denisot

Michel Denisot est un journaliste, animateur et producteur de télévision né le 16 avril 1945 à Buzençais dans l'Indre. Il est célèbre pour avoir présenté le 13h de TF1, l'émission Téléfoot et pour avoir commenté de nombreux matches de football. Il est également célèbre pour avoir dirigé le groupe Canal+ ainsi que les clubs de football du PSG et de Chateauroux-La Berrichone. Entre septembre  2004  et juin 2012 il est aux commandes du Grand Journal de Canal+ puis prend les rênes du magazine Vanity Fair France.

Natif de Buzançais, le jeune Michel Denisot, orphelin de père dès l’âge de 5 ans, fait ses premiers pas dans le monde du journalisme en tant que pigiste dans des journaux locaux notamment Le Berry Républicain avant de rejoindre, en 1968, la station de l’Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF) de Limoges où il exercera la même fonction.

Il a 27 ans lorsqu’il s’installe à Paris et intègre la première chaîne de l’ ORTF. Il est alors chargé d’apporter le café à Jean-Pierre Elkabach et à Jean Lanzi. Après un passage sur la troisième chaîne de l’ ORTF, on le retrouve, à partir de 1975, à la présentation du Journal de 13 heures de TF1 aux côtés de Claude Pierrard et Yves Mourousi, et ce, pendant deux ans et demi. Par la suite, ce féru de sport rejoint le service des sports de la Une au courant de l’année 1977. Cinq ans plus tard,  Michel Denisot remplace Pierre Cangioni à la tête de l’émission Téléfoot qu’il anime avec Thierry Roland. Peu après, il est chargé de commenter les matches de football.

Un pilier de Canal+

En 1984, il donne une nouvelle orientation à sa carrière en quittant TF1 pour Canal+, la chaîne nouvellement fondée par André Rousselet, où il produit et présente de nombreuses émissions telles que Zénith, qui lance Christophe Dechavanne, de 1985 à 1987,  Mon Zénith à moi de 1987 à 1987,  Télés Dimanche dans la quelle Marc-Olivier Fogiel fait ses débuts en tant que chroniqueur,  Demain de 1988 à 1990,  La Grande Famille de 1990 jusqu’à ce qu’il cède son fauteuil de présentateur à Jean-Luc Delarue en 1991, A part ça de 1996 à 1998. En même temps, Michel Denisot vit de sa passion pour le sport en commentant avec Charles Biétry les matches de football du championnat de Ligue 1.

Fort de son expérience et des succès de ses émissions, il va vite gravir les échelons du Groupe Canal+. Dès 1998, il prend en charge la direction des sports de la chaîne cryptée. Trois ans plus tard, il est nommé directeur général des programmes de Canal +, puis président de  Sport+ (chaîne thématique du bouquet Canal satellite) avant d’occuper le poste de directeur de toutes les chaînes thématiques du Groupe Canal+ et celui de président de la chaîne d’info (du même groupe) I-télé.

Michel Denisot, qui est devenu en 2004 le directeur général adjoint du Groupe Canal+, est aux commandes, à partir du mois de septembre de la même année, du Grand Journal, une émission de divertissement avec plusieurs chroniqueurs et des invités qui font l’actualité. Diffusé en clair, le Grand Journal est un véritable succès auprès des téléspectateurs, avec une part d’audience et un budget en constante augmentation.

Autres activités

Inconditionnel du sport, Michel Denisot a aussi été président du club de foot de sa région natale La Berrichonne de Châteauroux et du Paris Saint-Germain. Outre le sport, Michel Denisot a d’autres passions. Fan de cinéma, il est le producteur des cérémonies des César et des émissions du Festival de Cannes. Il a aussi un faible pour l’hippisme. En effet, il est propriétaire de six chevaux de course. Par ailleurs, Michel a publié, en 1995,  Au bout de la passion, l’équilibre – Entretien avec Michel Denisot aux Editions Albin Michel.

En 2012, il présente toujours Le Grand Journal, mais désormais au côté de Daphné Bürki. Cette année-là il est également choisi par Vanity Fair pour diriger la version française du célèbre magazine. Une activité qui lui prend de plus en plus de temps et qui, en vue de la sortie du premier numéro, l'oblige à renoncer à la présentation du Grand Journal, à l'issue de la saison 2012.

Michel Denisot a transmis son talent d’animateur à l’une de ses deux filles, Louise Denisot qui a fait ses débuts à la rentrée 2008.

> Son signe astro> Personnalité du prénom Michel> Popularité du prénom Michel

Dernières news sur Michel Denisot

Commentaires sur Michel Denisot

Présentateur très mauvais et émission complètement nulle : ne regardez pas ça !
  • 0
  • 0
Anonyme | le 22/11/2012 à 16h58 | Signaler un abus
Monsieur M. DENISOT, je vous propose un sujet pour la journal des guignols. Depuis février 2012, suite à une erreur de traitement informatique, j'ai été privé de toute réception télévisuelle avec le seul message à l'écran: << vos droits ont expiré le 17-02-2012>> depuis je suis en conflit avec Canal SAT qui se refuse à reconnaitre son erreur et à me présenter ses excuses.J'ai donc mis fin prématurément à mon abonnement après 9 ans de fidélité. Toutes mes démarches (14 courriers)pour me justifier dans mon bon droit sont restées sans réponse des Services relation Client et Direction de Canal SAT. La dernière, je suis interpellé par la Société INTRUM-JUSTITIA pour régler ce différent. Merci pour votre compréhension. Bernard FALLET ex-abonné N°:F 117 30571 001
  • 0
  • 0
Anonyme | le 18/10/2012 à 13h22 | Signaler un abus
> Tous les commentaires sur Michel Denisot