Nom de naissance Michel Creton
Naissance (76 ans)
Wassy (Haute-Marne, France)
Genre Homme
Profession(s) Acteur, Interprète
Avis

Biographie

Acteur français, Michel Creton s’est notamment illustré sur grand écran dans Les Bronzés ainsi que sur le petit écran dans Central Nuit. Acteur engagé, il se bat depuis des années pour sensibiliser les Français et les pouvoirs publics au quotidien des personnes handicapées.Michel Creton nait à Wassy en Haute-Marne le 17 août 1942. Piqué par le virus de la comédie, il décide, après un CAP de photograveur, de suivre ses rêves et de devenir comédien. Il passe par le Conservatoire dont il sort auréolé de deux prix pour son jeu d’acteur. Début de carrière téléviséMichel Creton débute sa carrière d’acteur sur le petit écran. Il prend part en 1966 à 1980 à plusieurs numéros de l’émission Au théâtre ce soir. Présent dans de nombreux téléfilms diffusés sur les chaînes françaises de télévision, Michel Creton rejoint en 1995 la série Navarro avec Roger Hanin. En 1996 et 2006, il retrouve la série de TF1 dans deux rôles différents. Après les téléfilms, Michel Creton se tourne peu à peu vers les séries. En 1996 et 1998, il tient des rôles secondaires pour la série culte de TF1 Commissaire Moulin. Les téléspectateurs le retrouvent en 1998 dans un épisode de Julie Lescaut puis en 1999 dans la série Les Bœufs-Carottes. En 2001, il quitte le second plan pour embrasser enfin un premier rôle dans la série policière de France 2, Central Nuit. Il incarne dans cette fiction, le commandant Victor Franklin jusqu’en 2009. Acteur effacé sur grand écranSorti du Conservatoire avec les honneurs, Michel Creton, qui a un pied à la télévision grâce Au théâtre ce soir, décide également de tenter sa chance au cinéma. En 1967, il tourne son premier film La Petite vertu de Serge Korber. En 1970, il brille aux côtés de Michel Piccoli et Romy Schneider dans Max et les ferrailleurs de Claude Sautet. Huit ans plus tard, el fait équipe avec la troupe du Splendid pour tenir un petit rôle dans la comédie désormais culte Les Bronzés de Patrice Leconte. En 1983, il donne la réplique à Jean-Paul Belmondo dans Les Morfalous d’Henri Verneuil. De la même génération, les deux acteurs ne connaissent pas le même parcours. Alors que Bébel devient un monstre du cinéma français, Michel Creton n’arrive pas à sortir de l’ombre de Belmondo et reste dans l’ombre malgré de beaux rôles. En 1986, les cinéphiles le retrouvent dans Le Solitaire et dans Tenue de Soirée. En 1989, il tourne pour Claude Lelouch dans Il y a des jours… et des lunes. Au service des handicapésReconnu grâce à son joli parcours sur le petit et sur le grand écran, Michel Creton, qui est également monté sur les planches, a mis sa notoriété au service des handicapés. Oncle d’un polyhandicapé de naissance, il s’investit dès 1988 pour sensibiliser l’opinion au sort des handicapés placés dans des asiles psychiatriques lorsqu’ils atteignent l’âge de 20 ans. Après plusieurs années de combat, l’Assemblé Nationale vote en 1989 l’amendement Creton, du nom du comédien, qui autorise le maintien des handicapés de plus de 20 ans dans un établissement pour enfants si aucune place dans un établissement spécialisé pour adultes n’est disponible.  

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1996 Soleil Acteur Vermorel
1989 Il y a des jours... et des lunes Acteur exité au couteau
1988 A Gauche En Sortant De L'Ascenseur Acteur le brigadier
1986 Tenue De Soirée Acteur Pedro
1986 Le Solitaire Acteur Simon

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Central nuit Acteur -
1999 Mission protection rapprochée Acteur -

Stars associées