Nom de naissance Michel Colombier
Naissance
Lyon, France
Décès
Genre Homme
Profession(s) Musique
Avis

Biographie

Michel Colombier naît en France en mai 1939. Il est issu d'une famille lyonnaise très musicienne, milieu artistique qui va fortement influencer sa vie notamment au niveau de sa carrière, et ce dès son plus jeune âge. Ainsi, alors tout juste âgé de 6 ans, il étudie non seulement le piano et l'harmonie mais aussi les techniques de direction d'orchestre avec pour professeur son propre père, un cordonnier ayant étudié le violon au conservatoire.Adolescent, Michel Colombier se complaît dans les rythmes du jazz. Après un bref passage, plus précisément de deux ans, au prestigieux Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (C.N.S.M), il est repéré par le compositeur de renom avant-gardiste, Michel Magne. Il fait ainsi ses preuves en tant que pianiste dès 1961 et vient à réaliser quelques orchestrations et même des musiques complètes comme Un singe en hiver ou Le repos du guerrier.Michel Colombier reste cependant dans l'ombre de Michel Magne mais cela n'empêche pas Eddie Barclay de percevoir son talent. Il est ainsi engagé comme directeur musical de sa maison d'édition et dès lors fait son entrée dans le show business. Il commence par réaliser quelques arrangements pour un disque de Charles Aznavour, principalement à destination des pays anglo-saxon, et produit par le célèbre Quincy Jones. Ensuite, il gravit les échelons et orchestre pour des vedettes telles que Juliette Gréco, Brigitte Bardot, Régine ou encore Bobby Lapointepour qui il écrit la musique des rocks jubilatoires Saucisson de cheval n°1 et 2. Rapidement, le jeune prodige parvient à travailler auprès des plus grands comme Serge Gainsbourg. Il participe à la comédie musicale Anna et est à l'origine de la première version de Je t'aime moi non plus. Il travaille également auprès de Barbara, notamment sur les arrangements d'orchestre pour Aigle Noir, et devient même ami avec cette dernière.Parallèlement, Michel Colombier compose pour le cinéma: Coplan, agent secret FX 18 de Maurice Cloche (1964), Une souris chez les hommes la même année qui lui permet de rencontrer le chanteur Guy Béart et le cinéaste Jacques Poitrenaud, Comment trouvez vous ma soeur? de Michel Boisrond et enfin L'Arme à gauche (1965) de Claude Sautet. Il retrouve Eddie Barclay dans ce dernier et côtoie Lino Ventura.De nombreux films sont marqués par ses compositions comme Le jardinier d'Argenteuil (1965) de Jean-Paul le Chanois, Les cœurs verts d'Edouard Luntz, L'horizon (1967) de Jacques Rouffio ou encore Ce sacré grand père qu'il compose avec Serge Gainsbourg. Il arrange aussi la célèbre chanson Requiem pour un con en 1970, générique du film Le pacha. Michel Colombier devient très demandé par les réalisateurs. Outre l'italien Vittorio de Sica pour Un monde nouveau (1965), Claude Chabrol souhaite qu'il écrive les musiques de Marie Chantal contre le docteur Kha ainsi que 2 pistes de La femme infidèle en 1968.Michel Colombier fait son entrée dans l'industrie musicale américaine dès 1968 grâce à Petula Clark qui fait appel à ses services. Par son intermédiaire, il rencontre le trompettiste américain Herb Alpert avec lequel il signe un contrat pour sa maison de disque A&M. En 1970, Michel Colombier est à l'origine du fameux Wings qui rassemble orchestre symphonique, chœurs, ensemble électrique, groupe de jazz et percussions. Cette fusion est une véritable réussite et marque la renommée internationale de Michel Colombier. Le disque gagne le Grand prix du disque Charles Cros, Edison Prize et il est nommé pour plusieurs Grammy Awards.C'est au tour du domaine artistique de la danse de réclamer les talents de Michel Colombier; il collabore avec de nombreuses personnalités telles que Roland Petit, Maurice Béjart, Zizi Jeanmaire, Jean-Louis Barrault, Mikhail Baryshnikov, Jean Babilée ou encore Daniel Ezralow. Il participe notamment au ballet La messe pour le temps présent avec les Jerks électroniques.A la télévision ou au cinéma, Michel Colombier est sur tous les fronts. Il est à l'origine du thème de Salut les copains mais aussi de la fameuse émission Dim Dam Dom pour le petit écran. En 1972, il travaille sur le long métrage Un flic de Jean-Pierre Melville avec Alain Delonet Catherine Deneuve. Il collabore ensuite pour plusieurs films avec Philippe Labro : L'Héritier en 1973 avec Jean-Paul Belmondo, Le hasard et la violence avec Yves Montandl'année suivante et L'Alpagueuren 1976. Depuis 1975, il s'est installé à Los Angeles et privilégie les productions anglo-saxonnes.Après un succès supplémentaire que représente Une chambre en ville (1982), Michel Colombier signeContre toute attente (1984) pour Taylor Hackford. La même année, il orchestre la musique du film Purple Raind'Albert Magnolicomme le souhaitait le fameux chanteur Prince et remporte le People's Choice Awards. En 1985 il est nommé aux Golden Globe pour White Nightet revient en 1989 avec Astérix et le coup du menhir.Les années 1990 et 2000 marquent un changement de style. Michel Colombier formate ses œuvres dans le style commercial populaire des Etats-Unis. Il fait ainsi les bandes originales des films Impulse, Catchfire, Le vent Sombre, Dernière Limite, Barb Wire ou encore Sans Complexes.... On ne compte pas moins d'une quinzaine de films du même registre. Parallèlement en France, il œuvre pour Elisa (1994) et Largo Winch (2001).Au total, Michel colombier collabore avec de nombreux orchestres internationaux et d'innombrables artistes de registres divers comme des groupes de rock. Il meurt d'un cancer aux Etats-Unis le 14 novembre 2004.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2002 A la derive Compositeur -
1999 La Grosse Arnaque Compositeur -
1996 Foxfire (1996) Compositeur -
1995 Barb Wire Compositeur -
1992 La revanche de jessie lee Compositeur -

Stars associées