Nom de naissance Gallo
Genre Homme
Avis

Biographie

Max Gallo est fils d'immigrés italiens. La famille Gallo habitait à Nice et il y a passé son enfance durant toute la Seconde Guerre mondiale. Son père a été résistant pendant la guerre sans que sa famille le sache. Il va orienter son fils Max pour qu'il fasse des études techniques et qu'il devienne ensuite fonctionnaire. Max Gallo obtient d'abord un CAP de mécanicien ajusteur, puis un baccalauréat technique. Il entre alors dans la fonction publique en tant que technicien à l'ORTF, travaillant à une station émettrice près d'Antibes. En parallèle de sa profession, il poursuit des études d'histoire. Plus tard il devient surveillant, puis maître auxiliaire à Chambéry. Max Gallo obtiendra une agrégation d'histoire, puis un doctorat ce qui l'amènera à un poste d'enseignant à l'université de Nice. En 1968 il est enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris. Max Gallo a aussi été journaliste politique, à L'Express pendant dix ans dans les années 70. Pendant quelque temps, il a dirigé la rédaction du quotidien Le Matin de Paris. Après avoir été militant du Parti Communiste jusqu’en 1956, il abandonne cette voie qu’il juge incompatible avec ses études. Il garde une orientation de gauche et adhère au Parti Socialiste en 1974. Il est élu député des Alpes-Maritimes en 1981 avant de se faire battre lors des élections municipales à Nice en 1983. Max Gallo a été également député européen pendant dix ans à partir de 1984. En 1976, il rencontre pour la première fois François Mitterrand sur un plateau télévisé lors de l’émission de Bernard Pivot Apostrophe. En 1983, il est nommé secrétaire d'État et porte-parole du gouvernement de Pierre Mauroy . Par le biais de cette nouvelle fonction, il crée un petit ministère avec pour directeur de cabinet François Hollande . En 1992-1993, il quitte le parti socialiste avec Jean Pierre Chevènement pour fonder Le Mouvement des Citoyens dont il est président et soutient sa candidature à l'élection présidentielle de janvier 2002. À partir de 1994 il abandonne son engagement politique et se consacre tout entier à l'écriture. Néanmoins, il milite pour le « non » contre le traité européen en 2005 et soutient la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République en mai 2007. Max Gallo est cependant avant tout écrivain, menant de front une carrière d'historien et de romancier. Ses premiers romans qu’il appelle des ouvrages de politique-fiction seront écrits sous le pseudonyme de Max Laugham. Ses oeuvres de fiction s'attachent à restituer les grands moments de l'histoire et l'esprit d'une époque. C’est aussi un auteur de best-sellers qui a publié un nombre impressionnant de livres dont la trilogie La Baie des Anges (1975-1976) également celle de Bleu Blanc Rouge (2000). Max Gallo est également l'auteur de biographies de grands personnages historiques comme celles de De Gaulle, César, Victor Hugo ou Napoléon dont le livre a été publié en quatre tomes et vendu à plus de 800.000 exemplaires. Enfin, après une première tentative sans succès en juin 2000, Max Gallo est élu le 31 mai 2007 à l’Académie Française au fauteuil nº 24. Il est reçu le 31 janvier 2008 par Alain Decaux .