Nom de naissance Mathieu Carrière
Naissance (68 ans)
Hanovre (Allemagne)
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Mathieu Carrière est un acteur, réalisateur et scénariste allemand né le 2 août 1950 à Hanovre. Il grandit à Berlin mais déménage avec ses parents à Lübeck en 1962. C'est deux ans plus tard, à l'âge de 14 ans qu'il va faire ses débuts au cinéma dans le film Tonio Kröger, de Rolf Thiele, adapté du roman de Thomas Mann. Mais c'est pourtant en 1966 qu'il est révélé au grand public, pour son rôle dans le film Les désarrois de l'élève Toerless, de Volker Schlöndorff, tiré du roman de Robert Musil sélectionné pour les festival de Cannes cette année là. C'est à l'âge de 17 ans que Mathieu Carrière rejoint la France, pour étudier au collège des jésuites à Vannes, et en 1969, il part pour Paris où il étudie la philosophie. En 1967, il joue dans La croisade maudite d’Andrzej Wajda, qui marque le début d'une carrière internationale avec de grands réalisateurs. Il joue aussi dans des films français, car si sa langue natale est bien entendu l'allemand, il parle couramment français. On le voit d'ailleurs en 1971, année où il s'installe en France, dans le film d'André Delvaux, Rendez-vous à Bray. En 1971, il donne la réplique à Orson Welles dans le film Malpertuis de Harry Kümel et l'année suivante il joue sous la direction d'Edward Dmytryk pour le film Barbe Bleue. La même année, on le voit dans Don Juan ou si Don Juan était une femme avec Brigitte Bardot et réalisé par Roger Vadim, avec qui il collaborera encore en 1974 pour La jeune fille assassinée. C'est aussi dans les années 70 qu'il joue dans la série policière allemande Derrick. Par ailleurs il apparaît de plus en plus souvent au cinéma ou même à la télévision, pour des films ou séries françaises et allemandes. Dans les années 70, il joue pour des réalisateurs qui ont marqué leur époque, comme Jacques Doniol-Valcroze à deux reprises, pour le film La maison des Bories en 1970 et pour L'homme au cerveau greffé en 1972. En 1975, il joue pour Marguerite Duras dans le film Indian Song. Il joue aussi dans un court métrage du réalisateur André Delvaux, en 1975, Met Dieric Bouts et il le retrouvera en 1979 pour le film Femme entre chien et loup. C'est après son apparition dans Indian Song qu'il est repéré pour jouer dans le film d'Alain Corneau, Police Python 357. En 1976, il joue dans le film Bilitis de David Hamilton, et deux ans plus tard il retrouve Marguerite Duras pour Le Navire Night. En 1980, il fait partie du jury du festival du Film de Berlin. Durant les années 80, il joue dans de nombreux films, dont des rôles qui montreront toute l'étendue de son talent d'interprète, comme lorsqu'il joue le rôle d’Egon Schiele en 1980 pour le film de Herbert Vesely, Enfer et passion. Il donne aussi une grande prestation d'acteur dans le film La passante du Sans-Souci de Jacques Rouffio en 1981. Il continue sa collaboration avec André Delvaux pour le film Benvenuta en 1983 et en 1987 pour L'Oeuvre au noir. Il joue ensuite pour Edouard Molinaro dans L'amour en douce en 1984. C'est aussi durant cette décennie que Mathieu Carrière passe à la réalisation, avec le film L'éveil du démon en 1989. Ce film est présenté au Festival de Cannes dans la catégorie « Un certain Regard ». Il sera aussi scénariste en 1985 pour Le neveu de Beethoven, réalisé par Paul Morrissey. Dans les années 90, il apparaît principalement dans des productions allemandes comme Erfolg de Frank Seitz, mais on le voit aussi dans de grandes productions comme aux côtés de Michael Douglas et Mélanie Griffith dans Une lueur dans la nuit de David Seltzer. La décennie suivante, Mathieu Carrière revient sur les écrans français après une certaine absence. En 2003, il joue aux côtés de Romain Duris dans Arsène Lupin de Jean-Paul Salomé ainsi qu’en 2005 où il joue dans la saison 8 de la série télévisée Le commissaire Moulin, et en 2008 dans Les murs porteurs et Luther. Mathieu Carrière est également connu pour son engagement politique et pour son combat pour les droits des pères divorcés, à la suite de la bataille juridique pour la garde de sa fille qu'il n'a pas remportée. En 2006, il est symboliquement crucifié devant le ministère de la justice en Allemagne. Son aptitude pour les langues étrangères et son physique particulier ont fait de lui un acteur très apprécié des réalisateurs européens, et les personnages qu'il interprète le sont toujours avec finesse et justesse.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2013 La Marque des Anges - Miserere Acteur Peter Hansen
2010 Sans queue ni tête Acteur Robert Masse
2008 Les Murs Porteurs Acteur André
2004 Arsene Lupin Acteur le duc d'Orléans
2003 Luther Acteur le cardinal Jacob Cajetan

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1997 L'éléphant blanc Acteur -
1983 Le dernier civil Acteur -
1981 La guerre des insectes Acteur -
1976 Le jeune homme et le lion Acteur -

Stars associées