Nom de naissance Marlène Jobert
Naissance (78 ans)
Alger, Algérie française
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Marlène Jobert est née le 4 novembre 1940 à Alger, en Algérie, à l’époque, française.Elle poursuit ses études au Conservatoire de Dijon, où elle est formée à des disciplines telles que le dessin et la comédie, avant de suivre des cours de drame et d’art au Conservatoire de Paris, sous la houlette de Georges Chamarat.Parallèlement, elle s’assure un revenu en travaillant comme modèle pour photos ou comme figurante dans différents films.C’est sur les planches de théâtres qu’elle fait ses véritables premiers pas artistiques. Après avoir fait ses débuts dans quelques pièces, elle se distingue dans Des clowns par milliers (en 1963) d'Herb Gardner, avec une mise en scène de Raymond Rouleau au Théâtre du Gymnase.Aux côtés d’un Yves Montand magistral, la jeune comédienne délivre une remarquable performance qui conquiert tout de suite le public.Intégrer le monde du septième art n’est plus alors pour elle qu’une question de temps et il lui faudra patienter seulement trois années supplémentaires avant d’illuminer le grand écran de son charisme.Elle débute en force avec un rôle majeur dans le film Masculin, féminin (1966) réalisé par l’un des cinéastes français les plus talentueux, Jean-Luc Godard, et dans lequel elle donne la réplique à de grands noms de la scène artistique tels que Brigitte Bardot, Jean-Pierre Léaud et Chantal Goya.1967 est une année extrêmement prolifique pour la jeune artiste qui tourne dans huit œuvres, partageant ses participations entre le petit écran, le grand écran et le théâtre. À la télévision, elle commence sa carrière avec le téléfilm Par quatre chemins et enchaîne avec les deux séries Rue barrée d’André Versini et Les Chevaliers du ciel de François Villiers.Au cinéma, elle est, cette année-là, Agathe dans Alexandre le bienheureux d’Yves Robert, et surtout Broussaille dans Le Voleur de Louis Malle et aux côtés de Jean-Paul Belmondo et Geneviève Bujold.Au théâtre, elle joue dans L'Œil anonyme et dans Black Comedy, deux pièces écrites par Peter Shaffer, mises en scène par Raymond Gérôme et représentées au Théâtre Montparnasse.La fin de cette décennie est surtout marquée par le rôle de meurtrière qu’elle incarne dans le thriller Le Passager de la pluie de René Clément, et avec Charles Bronson.Dans le parcours de Jobert, les années 70 demeurent les plus artistiquement productives avec une vingtaine de projets exclusivement cinématographiques dont les plus marquants sont Dernier domicile connu de José Giovanni (avec Lino Ventura, en 1970), Les Mariés de l'an II de Jean-Paul Rappeneau, La Poudre d'escampette de Philippe de Broca et La Décade prodigieuse de Claude Chabrol (tous trois sortis en 1971).Elle participe également à Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat (en 1972), Le Secret de Robert Enrico (en 1974), Le Bon et les méchants de Claude Lelouch (en 1976) et La Guerre des polices de Robin Davis (en 1979).C’est également durant cette décennie qu’elle crée sa propre société de productions baptisée MJ avec laquelle elle contribue, en 1974, à la sortie de Juliette et Juliette et Pas si méchant que ça.Les deux décennies suivantes marquent déjà une baisse sensible de l’activité de l’actrice. Mais, alors que les années 80 restent presque entièrement dédiées au grand écran (L'Amour nu de Yannick Bellon en 1981, Les Cavaliers de l'orage de Gérard Vergez en 1984, Les Cigognes n'en font qu'à leur tête de Didier Kaminka en 1989, etc.), les années 90, quant à elles, sont totalement orientées vers le petit écran, avec surtout, son dernier grand rôle, qu’elle interprète, dès 1994 et pour une durée de deux ans, dans la série Avocat d'office de Gabriel Aghion, Bernard Stora et Daniel Vigne.En 2007, Marlène Jobert est récompensée par le prix d'honneur lors de la cérémonie des César et se consacre, depuis, à l’enregistrement de livres parlés pour enfants, et à l’écriture de livres sur la musique. C’est sa fille, connue sous le nom d’Eva Green, qui a repris le flambeau artistique de son illustre mère, en devenant également actrice.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1988 Les Cigognes N'En Font Qu'A Leur Tete Acteur Marie
1984 Souvenirs Souvenirs Acteur Nadia
1983 Les cavaliers de l'orage Acteur Marie
1982 Effraction Acteur Kristine
1980 L'Amour Nu Acteur Claire

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1994 Avocat d'office Acteur -

Stars associées