Genre Homme
Avis

Biographie

Un des rares survivants de la glorieuse équipe anglaise qui triompha lors de la Coupe du Monde 2003, Dallaglio est aussi l'homme d'un seul club : les Wasps.Né d'un père italien et d'une mère galloise, Lawrence Dallaglio rejoint le club aux abeilles en 1990, à dix-huit ans. Vainqueur de la première Coupe du Monde de rugby à sept avec l'Angleterre, il devient capitaine de son club en 1995 au départ de Rob Andrew pour Newcastle.Excellent choix puisque douze mois plus tard, les Wasps sont sacrés champions. Cette même année, il est sélectionné pour la première fois pour le XV de la Rose, deux ans avant d'être désigné capitaine par Clive Woodward.Leader charismatique, inlassable combattant, féroce plaqueur, le No 8 se retrouve au centre d'une énorme polémique en 1999.Le tabloïd News of the World révèle que Lawrence Dallaglio est un consommateur de cocaïne régulier et le joueur est destitué de son capitanat, attribué à Martin Johnson. Dallaglio aura beau démentir, le mal était fait.Excellent en club les deux saisons suivantes, Dallaglio arrive au sommet de son art pour le Mondial 2003. Associé à ses deux compères Neil Back et Richard Hill en troisième-ligne, Dallaglio joue tous les matchs et touche enfin le Graal.Johnson prenant sa retraite, il hérite à nouveau du capitanat mais l'équipe jouant très mal, il annonce sa retraite internationale le 31 août 2004.Appelé malgré tout pour la Tournée des Lions Britanniques en 2005, sa troisième après 1999 et 2001, il se fracture la cheville au premier match.En fin d'année, il annonce sa volonté de revenir en sélection, voeu réalisé lors du Tournoi 2006 qu'il passe majoritairement sur le banc. Idem pour l'édition 2007En 2006/2007, il mène ses Wasps de toujours au sacre en Coupe d'Europe après une finale parfaitement maîtrisée face au favori, Leicester.Nommé dans le groupe des 30 sélectionnés pour disputer la prochaine Coupe du Monde, Dallaglio, 35 ans, pourra apporter son immense expérience. L'Angleterre, elle, se réjouit du retour d'une de ses anciennes gloires, même s'il ne devrait pas suffire pour conserver le trophée acquis en 2003.