Laurent Terzieff
Avis: 
Date de naissance: 
26 juin 1935 (âge : 75 ans)
Date de décès: 
01 juillet 2010
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Acteur et metteur en scène français, fils d’un père sculpteur russe émigré en France durant la Première Guerre Mondiale et d’une mère plasticienne, Laurent Terzieff naît le 27 juin 1935 à Toulouse, en France.A neuf ans déjà, il découvre, traumatisé, les affres de la guerre à travers le spectacle des bombardements.D’abord trotskiste, il adhère très tôt au Parti Communiste Français.Adolescent passionné de philosophie et de poésie, il assiste, ébloui, à une représentation de La Sonate des spectres de Strindberg mise en scène par Roger Blin. Il décide alors de devenir acteur.C’est en 1953 que Laurent Terzieff monte sur les planches, au Théâtre de Babylone, dans une pièce mise en scène par Jean-Marie Serreau Tous contre tous d’Arthur Adamov, auteur dramatique français d’origine russe qui a inspiré déjà de nombreux dramaturges contemporains tels que Milosz, Schisgal…En 1957, le cinéaste Marcel Carné le repère dans une fiction télévisée L’Affaire Weidmann de Jean Prat. Il lui propose un rôle principal dans Les Tricheurs. Laurent Terzieff y incarne l’étudiant bohémien et cynique. Cette première apparition à l’écran, en 1958, apporte à ce jeune acteur engagé beaucoup de succès, à tel point que le public, se sentant impliqué, fini par se reconnaître dans cet étudiant. Ce beau ténébreux campe, en 1959, un voyou casseur dans Les Garçons de Mauro Bolignini, et, en 1969, le rôle du Centaure dans Médée de Pasolini. Laurent Terzieff poursuit sa carrière avec de grands noms du cinéma français. Ainsi, il joue dans trois films de Claude Autant-Lara Les Régates de San Francisco, Le Bois des amants en 1960, et Tu ne tueras point en 1961 où il est question d’un objecteur de conscience. Dans La Prisonnière, en 1968, d’Henri-Georges Clouzot il interprète le personnage d’un artiste manipulateur.Désormais célèbre, Terzieff est sollicité par de grands cinéastes italiens. En 1961, il incarne un révolutionnaire dans Vanina Vanini de Rossellini et en 1976, il joue dans Le Désert des Tartares de Valério Zurlini. Il est quand même très présent sur les écrans français. En 1967, il est le partenaire de Brigitte Bardot dans A cœur joie de Serge Bourguignon. En pleine tourmente de mai 68 il joue dans Le Révélateur de Philippe Garrel. Luis Bunuel fait appel à lui en 1969 pour La Voie lactée.A partir des années 1980, Laurent Terzieff se fait de plus en plus rare sur les écrans, en raison de son activité théâtrale intense au sein de sa compagnie éponyme fondée depuis 1961 . Il met en scène Le pic du bossu et A pied de Slawomir Mrozek, Guérison américaine et Ce que voit Fox de Jennifer Saunder, Témoignage sur Ballybeg de Briand Friel, Henry IV et Le bonnet du fou de Luigi Pirandello. Il fait quand même quelques apparitions au cinéma en 1985, dans Détective de Jean-Luc Godard et dans Rouge baiser de Véra Belmont, film dans lequel il joue le rôle d’un trotskiste. En 1993, il est anarchiste dans Germinal de Claude Berri, adapté du roman de Zola. Cet acteur à la carrière artistique très fournie est plusieurs fois récompensé par, notamment, le Molière du Metteur en Scène, en 1988, pour Ce que voit Fox, et de nouveau en 1993 par le Molière du metteur en scène et le Molière du Théâtre Privé pour Temps contre temps.Laurent Terzieff continue à être présent au théâtre et à l’écran. En 2005, il joue dans Mon petit doigt m’a dit… de Pascal Thomas, et en 2008, dans J’ai toujours rêvé d’être un gangster de Samuel Benchetrit.Homme engagé politiquement, il signe en 1960 « La Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la Guerre d’Algérie » et, en 2002, la pétition « Pas en notre nom » contre la Guerre en Irak. En 2010, il reçoit le Molière du meilleur acteur pour ses rôles dans Philoctète et l'Habilleur.Il décède le 2 juillet 2010 à la suite de complications respiratoires à l'hôpital de la Salepétrière à Paris.

Dernières news sur Laurent Terzieff

Arte : Culture, création et investigation au coeur de la rentrée 2010
01/09/2010 - 15:30

Invités à la conférence de presse d'Arte ce matin, nous avons pu connaître les nouveautés attendues sur la chaîne franco-allemande pour la saison 2010/2011. Au programme : une programmation spéciale pour les 20 ans de la chaîne et des documentaires à foison ! Avec une seule ligne de conduite : le respect de la ligne éditoriale qui est la force de la chaîne depuis le début de l'aventure Arte.

Audiences TV : Esprits criminels sur TF1 écrase Accusé à tort sur M6
08/07/2010 - 09:47

Hier, la deuxième partie de soirée a été un succès pour la série américaine Esprits criminels sur TF1. Sur la seconde marche du podium, on retrouvait loin derrière Accusé à tort sur M6. Pour finir, France 2 récoltait le mois d'adeptes avec sa pièce L'habilleur.

Laurent Terzieff : La télé lui rend hommage
06/07/2010 - 12:27

Les chaînes de télévision ne pouvaient pas rester muettes à l'annonce de la disparition de Laurent Terzieff, acteur et metteur en scène de théâtre. La semaine prochaine, plusieurs déprogrammations sont à prévoir d'après Toutelatele.com et Arte.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues