Laurent Cantet
Avis: 
Date de naissance: 
14 juin 1961 (âge : 56 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Laurent Cantet est un réalisateur français, connu pour le film Entre les murs, palme d'or à Cannes en 2008.Il a indéniablement un lien particulier avec le système éducatif ; un lien qui remonterait à son enfance. Fils d’un professeur de travaux manuels et d’une institutrice, ses parents lui inculquent très tôt les valeurs laïques et républicaines pour lesquelles ils n’ont eu cesse de s’engager.Après une maîtrise en audiovisuel à Marseille, il rejoint la promotion de 1984 de l’IDHEC (devenue aujourd’hui la FEMIS) et y côtoie Dominik Moll (Harry, un ami qui vous veut du bien), Gilles Marchand (Qui a tué Bambi?) ou Thomas Bardinet (Les petits poucets). Ces amitiés vont donner lieu dans le futur à plusieurs collaborations et vont même aboutir à la création d’une société de production commune appelée Sérénade (aujourd’hui disparue).Laurent Cantet débute sa carrière en tant qu’assistant-réalisateur aux côtés de Marcel Ophüls, le fils du grand cinéaste Max Ophüls. Il se met parallèlement à la réalisation d’Un été à Beyrouth en 1990, un documentaire pour la télévision consacré à la guerre civile au Liban.En 1995, il se fait remarquer grâce au court-métrage Tous à la manif, où il dépeint la revendication politique et le décalage d’une génération. Cette expérience lui vaut le prix Jean Vigo. En 1998, il dirige Les sanguinaires, un des films que commande Arte à quelques cinéastes, à l’occasion du passage à l’an 2000. La chaîne culturelle réitère l’année suivante son intérêt pour Laurent Cantet en coproduisant Ressources Humaines, le film qui va enfin le révéler au public. Il y dépeint de manière implacable les réalités du monde du travail à travers le parcours d’un jeune étudiant qui se retrouve dans une position de cadre à l’usine où travaille son propre père en tant qu'ouvrier. Le film, dans lequel il retrouve l’acteur Jalil Lespert (qui avait déjà joué dans son précédent court-métrage Jeux de plage) lui vaut le Prix Louis Delluc en 2000 puis le César de la meilleure première œuvre de fiction en 2001.Le monde professionnel est décidément une préoccupation importante pour Laurent Cantet qui signe ensuite L’emploi du temps. C’est une histoire librement inspirée de l’affaire Romand dans laquelle un homme qui se retrouve au chômage parvient à donner le change en faisant croire aux siens qu’il occupe un poste important. Si le fait divers se termine par un Jean-Claude Romand acculé à assassiner toute sa famille, le scénario du film occulte lui ce carnage pour mieux se concentrer sur la duplicité du personnage et sa capacité hallucinante à simuler une vie fabriquée de toutes pièces.Laurent Cantet enchaîne par la suite avec Vers le sud, sorti en 2005 . Le film met cette fois-ci en scène Charlotte Rampling, Karen Young et la québécoise Louise Portal, connue en France pour ses rôles dans Les Invasions barbares et Le Déclin de l’empire américain de Denys Arcand. Elles jouent un trio de femmes d’un certain âge qui partent en vacances sur l’île d’Haïti dans le but de se payer les services de gigolos locaux, sans se soucier de la misère qui les entoure. Le film, adapté d’une nouvelle de l’écrivain haïtien Denis Laferrière est présenté à Venise. Le jeune Ménothy César qui joue le rôle de Legba, l’objet de convoitise des trois héroïnes, remporte le Prix Marcello Mastroianni visant à récompenser les jeunes talents.C’est également à travers l’adaptation d’une œuvre littéraire que Laurent Cantet va obtenir la consécration en 2008 avec Entre les murs. Dans cette « fiction documentée », il raconte le quotidien de François (François Bégaudeau, auteur du livre éponyme et qui joue son propre rôle dans le film), prof de Français dans un collège réputé « difficile » du dix-neuvième arrondissement de Paris. Le film, qui part de l’univers scolaire, touche également à des sujets comme la mixité sociale, le rapport à l'autorité, l'égalité ou l'inégalité des chances, la manière de se frayer un chemin dans la vie. Le long-métrage a non seulement fait l’unanimité du jury du Festival de Cannes 2008 qui lui a décerné la Palme d’Or mais a également été sélectionné pour représenter la France aux Oscars en 2009.Ce n'est qu'en 2014 que Laurent Cantet fait son retour avec Retour à Ithaque.

Dernières news sur Laurent Cantet

L'Atelier
23/05/2017 - 10:50

Coulé dans un moule sensuel, un thriller dense mais trop théorique et sage

Entre les murs
25/05/2016 - 10:45

Que regarder ce soir sur le petit écran si vous êtes cinéphiles ? Voici la sélection de la rédaction.

PREMIERE ACTU

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

PREMIÈRE ACTUS