Nom de naissance ANDERSSON
Genre Homme
Avis

Biographie

Kent Andersson est né le 2 décembre 1933 à Gothenburg en Suède.Il entre dans le milieu artistique par le petit écran en jouant, en 1962, le rôle de Bergström dans l’œuvre télévisuelle Trängningen. Il enchaîne alors dans des rôles variés (télévision, cinéma, théâtre) et notamment dans My Love Is Like a Rose en 1963, Den Gyllene porten en 1968, A Simple Melody en 1974, Elvis !Elvis ! en 1976 ainsi que dans Gökungen (un épisode de la série télévisée Albert et Herbert) en 1978.Artiste aux multiples facettes, Kent Andersson gagne, en 1967, ses galons d’acteur et comédien engagé en prenant part à un théâtre suédois concerné par les problèmes politico-sociaux de son époque. Il use alors les planches de théâtre en participant à plusieurs pièces telles que La Maison de retraite en 1967, Le Radeau (cette même année) et Le Tas de sable en 1968. Bien plus que de faire partie de ce mouvement, il en devient l’une des figures emblématiques les plus marquantes.Il continue, par ailleurs, à mener de front et en parallèle une carrière au petit et aussi au grand écran (bien que très majoritairement télévisuelle). Il joue ainsi dans des œuvres telles que The Drinking Man's War en 1980, Dom unga örnarna en 1982, Den politiske kannstöparen en 1985, Peas and Whiskers en 1986, The Return of the Jonsson League (la même année), Rat Winter en 1989 et The Jönsson Gang in Mallorca (la même année).Mis à part son rôle de Kurt (le père de Gun) dans le film Kurt Olsson - The Film About My Life as Myself en 1990, Andersson n’apparaîtra, durant les années 90, que dans des œuvres du petit écran. C’est ainsi qu’il participe à des séries télévisées telles que Snoken en 1995 (l’épisode Sådan far, sådan son), Nya Tider en 1999 (dans notamment 4 épisodes), Jacobs frestelse en 2001 et Hem till byn (dans l’épisode Avsnitt 51).Cette décennie sera également, pour l’acteur, l’occasion de varier ses compétences et ses dons artistiques en devenant dramaturge. Il écrit en 1997 Sympathy for the Devil, l’histoire d’un jeune conscrit nommé Hanson qui quitte l'Université afin de rejoindre l’armée en tant que sergent, membre des Forces spéciales au Vietnam. Cette expérience le transformera totalement dans un sens et d’une façon qui fait de la devise de l'armée américaine (In God we trust) une manière discrète de sympathiser avec le Diable. Le personnage de Hanson refait surface dans l’œuvre écrite suivante d’Andersson ; le roman noir Les Chiens de la nuit, rédigé et paru en 1999.Artiste au parcours très engagé, de par le jeu et de par l’écriture, Kent Andersson s’est éteint le 3 novembre 2005 dans le lieu même qui l’a vu naître ; Gothenburg en Suède.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1965 Amour 65 Acteur Kent