Nom de naissance Ormond
Nationalité Britannique
Genre Femme
Avis

Biographie

Julia Ormond est une actrice anglaise de théâtre, de télévision et de cinéma. Elle est née le 4 janvier 1965 à Epson, ville du comté de Surrey en Angleterre.Deuxième à voir le jour dans une famille nombreuse, Julia Ormond est la fille de John Ormond, un brillant informaticien devenu millionnaire à trente ans, et de Joséphine Ormond, une technicienne de laboratoire.Malgré leur confortable situation financière et les cinq enfants qui les unissent, ses parents divorcent alors que la future comédienne n’est encore qu’une jeune fille.Après avoir fréquenté la Guildford High School et le lycée privé Cranleigh School, Julia Ormond intègre une école d’art où elle ne passe finalement qu’une année. Elle préfère en effet se diriger vers des études de théâtre en entrant à la Webber Douglas Academy of Dramatic Art de Londres.Elle y achève sa formation en 1988, avant de commencer à s’illustrer sur scène. Son jeu dans la pièce Faith, Hope and Charity (La Foi, l’Amour et l’ Espérance), œuvre du dramaturge hongrois Ödön Von Horvath (1901-1938), lui vaut d’être auréolée du London Critics Circle Award de la Meilleure Jeune Révélation en 1989.Elle signe également une prestation remarquée à l’occasion d’un téléfilm intitulé Young Catherine et adapté du roman Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), écrit par Emily Brontë. Sous la direction de Michael Anderson, Julia Ormond y interprète le rôle de Catherine aux côtés de Rory Edwards, qui incarne pour sa part Heathcliff. Les deux comédiens sont d’ailleurs mariés jusqu’en 1994.En 1993, Julia Ormond fait ses débuts à l’écran en donnant la réplique à Philip Stone et Ralph Fiennes dans le drame franco-britannique The Baby of Macon, réalisé par Peter Greenaway. Elle joue le rôle d’une jeune vierge qui prétend avoir accouché d’un enfant à la beauté éblouissante, alors que celui-ci est en fait son frère, mis au monde par une vieille mère extrêmement laide. Profitant d’un contexte particulièrement difficile (épidémies, misère), elle monnaye les pseudo bénédictions qu’elle accorde à des clients désespérés.L’actrice britannique campe par la suite la fiancée d’Henry Thomas dans Légendes d’automne d’Edward Zwick, sorti en 1994. Il s’agit d’une adaptation cinématographique de Legends of the Fall, nouvelle de Jim Harrison datant de 1979. Dans ce drame romantique se déroulant au début du vingtième siècle, Brad Pitt et Aidan Quinn incarnent les beaux-frères de Julia Ormond, alors qu’Anthony Hopkins est le colonel à la retraite William Ludlow, père de son compagnon disparu pendant la Première Guerre Mondiale.L’année suivante, elle interprète le rôle-titre du long-métrage du cinéaste américain Sydney Pollack, Sabrina. Le père de Sabrina Fairchild travaille comme chauffeur chez les Larrabee, une famille aisée qui les héberge. Elle s’éprend pour l’un des fils de l’employeur de son père, mais ce sentiment n’est pas réciproque, ce qui conduit son géniteur à l’envoyer vivre en France. Sabrina est une nouvelle version du film de Billy Wilder, sorti en 1954 sous le même titre et qui avait pour héroïne Audrey Hepburn. Dans cette réédition de 1994, Julia Ormond est entourée de Harrison Ford, Greg Kinnear, Lauren Holly (la directrice Jennifer Sheppard dans la série NCIS : enquêtes spéciales), mais aussi des Français Fanny Ardant, Valérie Lemercier et Patrick Bruel.Après avoir incarné Guenièvre, la femme du chevalier de la Table ronde jouée par Richard Gere dansLancelot en 1995, elle apprend la même année qu’elle fait partie des cinquante personnalités les plus belles, un classement organisé et publié par le magazine People.En 1998, Julia Ormond tient la vedette d’un film russe que réalise Nikita Mikhalkov. Dans Le Barbier de Sibérie, elle est Jane Callaghan, une Américaine du début des années 1900 qui décide de dévoiler son passé à son fils, lui révélant qu’elle l’a eu avec un soldat russe (Oleg Menshikov), alors qu’elle était censée se rapprocher d'un général (Aleksei Petrenko) à la demande de son patron (Richard Harris) qui tente de commercialiser une machine servant à abattre des arbres en grande quantité.Julia Ormond apparaît ensuite à la télévision. En 2005, elle rejoint Rob Lowe, Chelsea Hobbs et Chris Carmack réunis dans la série Beach Girls. Cependant, elle ne joue le rôle de Stevie Moore qu’une seule saison, le feuilleton n’ayant connu que six épisodes.Un an plus tard, elle se joint au casting d'Inland Empire (de David Lynch), juste avant d'évoluer sous la direction de la fille du réalisateur, Jennifer Chamber Lynch, dans la fiction policière Surveillance. Outre l’actrice anglaise, Kent Harper, French Stewart et Pell James en sont les principaux interprètes. La même année, David Fincher fait appel à ses services pour épauler Brad Pitt et Cate Blanchette dans le film fantastique L'Etrange histoire de Benjamin Button où Brad Pitt naît à 80 ans et vit à rebours.Le talent de Julia Ormond ne laisse pas Steven Soderbergh insensible et ce dernier fait appel à elle pour participer au tournage de Che, le film historique consacré au légendaire révolutionnaire sud-américain sorti en 2009. Elle immortalise l’actrice et journaliste Lisa Howard dans les deux parties (L’Argentin et Guerilla) et complète ainsi une distribution menée par Benicio Del Toro (Ernesto « Che » Guervara), Demian Bichir (Fidel Castro) et Santiago Cabrera. Matt Damon apparaît dans la deuxième partie sous les traits du prêtre allemand.En 2011, elle passe au petit écran en rejoignant le casting de la série, Law & Order : Criminal Intent.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 The prime gig Acteur CARLSON Caitlin
2015 Resistance Acteur Claire
2015 Chained Acteur Sarah Fittler
2013 The East Acteur Paige Williams
2012 My Week With Marilyn Acteur Vivien Leigh

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Explosion solaire Acteur -
2015 Witches of East End Acteur -
1989 Traffik, le sang du pavot Acteur -

Stars associées