Nom de naissance Joe E Brown
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Joe E. Brown est un acteur américain. De son nom complet Joseph Evan Brown, il est né le 28 juillet 1892 à Holgate, dans l'Ohio. À l'âge de dix ans, il intègre une troupe de cirque, The Five Marvellous Astons, qui sillonne le pays. Joe E. Brown se forme peu à peu au métier de comédien au sein de cette compagnie.Adolescent, il revient dans l'Ohio. Il joue plusieurs années au baseball, et rejoint même l'équipe des Needham's All-Stars en tant que semi-professionnel. Malheureusement, sa carrière de joueur est stoppée net par une fracture de la jambe. Joe E. Brown, qui avait été approché par les Yankees de New York, doit décliner l'offre. Il se tourne alors vers le monde du spectacle.pagebreakDurant les années vingt, le jeune homme part pour Broadway, où il commence par prendre part à la comédie musicale Jim Jam Jems.Fin 1928, Joe E. Brown fait ses premiers pas devant la caméra. Il travaille notamment pour la Warner Bros. Une des clauses de son contrat stipule que les studios doivent lui fournir une équipe de baseball. Ce sera le cas avec Joe Brown's All-Stars.Il joue rapidement dans les premières comédies musicales parlantes et en couleurs avec le nouveau procédé Technicolor, comme On with the Show en 1929, Sally la même année, Hold Everhything ou Song of the West en 1930.Il s'est désormais fait un nom au cinéma. C'est une star auprès du public qui a rapidement adopté sa large bouche, son grand sourire communicatif et son corps d'athlète. En 1933 et en 1936, il devient l'un des acteurs les mieux payés pour ses films.pagebreakJoe E. Brown est l'un des rares comédiens de vaudeville à jouer du Shakespeare. Il tourne dans la version filmée de Max Reinhardt, Le songe d'une nuit d'été en 1935 et contre toute attente, sa prestation est unanimement saluée par les critiques et le public.Comme on le sait, Joe E. Brown aime beaucoup le sport. Il dédiera d'ailleurs une trilogie de films au baseball, avec Fireman save My Child en 1932, Elmer the Great en 1933 et Alibi Ike en 1935. Ces films seront parmi les plus belles réussites du comédien.En 1937, l'acteur quitte la Warner Bros pour collaborer avec David Loew, un producteur indépendant. Ce sera un échec. Peu de films tournés durant cette période connaîtront le succès, hormis Riding on Air en 1937 et The Gladiator, d'après un roman de Philip Gordon Wylie en 1938. Petit à petit, Joe E. Brown se met même à faire des films de série B, ce qu'il n'aurait jamais imaginé auparavant.pagebreakLorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, le comédien met de côté sa carrière cinématographique et passe tout son temps à remonter le moral des troupes américaines. En 1941, il perd l'un de ses fils, capitaine dans l'armée de terre des États-Unis, dans un crash aérien.Après la guerre, Joe E. Brown retrouve la scène avec une troupe pour jouer dans Harvey et Show Boat. Il remporte d'ailleurs un Tony Award pour la tournée effectuée avec le spectacle Harvey.Il apparaît également régulièrement à la télévision durant les années cinquante et soixante.Parallèlement à cela, il est commentateur durant la retransmission des matchs des Yankees de New York à la radio en 1953. Il devient aussi le premier président de la Pony Baseball and Softball jusqu'en 1964. Il voyage dans le monde entier pour faire découvrir le baseball aux adultes et aux plus jeunes.Le rôle le plus connu de Joe E. Brown au cinéma après la guerre est celui de Osgood Fielding III dans Certains l'aiment Chaud en 1959, comédie réalisée par Billy Wilder. Pour ce long métrage, il campe un milliardaire déguisé en femme et amoureux de Jack Lemmon. Ce film devient rapidement culte et reste aujourd'hui encore l'un des plus drôles de l'histoire du cinéma.On le retrouve également dans un film de la MGM, Cap'n Andy Hawkes en 1951, un remake de Show Boat, avec Ava Gardner, Howark Keel et Kathryn Grayson.pagebreakAprès cela, le comédien décide d'écrire son autobiographie, Laughter is a Wonderful Thing, avec la collaboration de Ralph Hancock. Le livre sort en 1956.À noter que Joe L. Brown, l'autre fils de Joe E. Brown, a hérité de l'amour du baseball de son père. Il sera Président Général de l'équipe de baseball Pittsburgh Pirates entre 1955 et 1976.Le dernier film de Joe E. Brown sera The Comedy of Terror en 1964. Suite à ce tournage, l'acteur quitte les plateaux de cinéma. Il décède suite à une attaque cardiaque le 6 juillet 1973 à Brentwood, en Californie.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Pin Up Girl Acteur Eddie Hall
2015 Sit Tight Acteur Jojo
2015 Dans Le Décor Acteur Joe Wilson
1964 Le Croque-Mort S'Amuse Acteur le gardien du cimetière
1959 Certains L'Aiment Chaud Acteur Osgood Fielding III

Stars associées