Genre Homme
Avis

Biographie

Né à Paris d'un père fabricant de billards, Jean Siméon Chardin est reçu en 1724 à l'Académie de Saint-Luc, sans que l'on connaisse exactement la nature de sa formation artistique. Il devient rapidement un peintre « dans le talent des animaux et des fruits », le niveau le plus bas de la hiérarchie des genres.Son tableau La Raie lui vaut d'être reçu en 1728 à l'Académie royale de peinture et de sculpture. Mais rapidement Chardin décide de pratiquer d'autres genres que la nature morte, dans laquelle il excelle. Ce seront le portrait et la scène de genre, avec par exemple La Fillette au volant, Le Château de cartes, L'Enfant au toton, ou Le Bénédicité, scènes d'une religieuse concentration, scènes éphémères suspendues dans le temps.Les natures mortes de Chardin possèdent cette même qualité d'éternité. Dans un style sobre et dénué d'effets de trompe-l'oeil, l'artiste y porte une attention particulière à la composition, à la lumière et aux volumes, préfigurant l'art formaliste du XXe siècle. Ainsi Diderot dit de son contemporain : «  O Chardin ! Ce n'est pas du blanc, du rouge, du noir que tu broies sur ta palette : c'est la substance même des objets, c'est l'air et la lumière que tu prends à la pointe de ton pinceau et que tu attaches sur la toile ».Malade à la fin de sa vie, Chardin se consacre au pastel, plus facile d'exécution, et réalise notamment dans cette technique des portraits de ses proches et une série émouvante d'autoportraits d'une grande sincérité.Jean Siméon Chardin meurt à Paris en 1779, à l'âge de quatre-vingts ans.Quelques oeuvres importantes :La Raie, 1728Le Bénédicité, 1740La Fillette au volant, 1741La Brioche, 1763Autoportrait, 1772