Nom de naissance Jean-Louis Barrault
Naissance
Vésinet, Yvelines
Décès
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Jean Louis Barrault naît un 8 septembre 1910 au Vésinet.Artiste aux multiples talents, Jean-Louis Barrault fut metteur en scène de théâtre et d’opéra, adaptateur d’œuvre romanesque, mime, acteur ou encore enseignant mais, de tous ces métiers, il avait une tendresse particulière pour le théâtre. Jean-Louis Barrault cotoie les plus grands noms du théâtre et son talent lui permet d’évoluer rapidement. Il est d’abord, de 1933 à 1935, l’élève du célèbre metteur en scène Charles Dullin et comédien de sa troupe. Sa rencontre avec le mime Etienne Decroux, qui s'avère déterminante dans sa vie professionnelle, l’initie au langage du corps. En 1940, il devient pensionnaire à la Comédie-Française. Il met alors en scène Phèdre de Racine et Le Soulier de Satin de Paul Claudel. Sa mise en scène magistrale, lui assure dès lors, la notoriété auprès du grand public et la reconnaissance des critiques. Il fonde avec son épouse la comédienne, Madeleine Renaud, la compagnie Renaud-Barrault et s’installa au théâtre Marigny. De 1946 à 1956, la troupe voit défiler des grands noms du théâtre tels que Pierre Bertin, Simone Valère, ou encore Jean-Pierre Granval. En 1959, le Ministre de la culture de l’époque André Malraux, lui confie la direction du célèbre Théâtre de l’Odéon. Jean-Louis Barrault impose alors une programmation éclectique qui, souvent, provoque le mécontentement. Il mit en scène des pièces classiques mais permit également à de jeunes auteurs de se faire un nom. Le grand public a ainsi accès à l’œuvre de Samuel Beckett, Ionesco, Marguerite Duras, Jean Genet et surtout Paul Claudel. Jean-Louis Barrault s’inscrit dans la lignée d’Antonin Artaud et des grands novateurs du théâtre contemporain. Selon lui, le théâtre est un art à part entière qui doit être saisi dans l’immédiateté de l’émotion, un remède contre l’angoisse. C’est également un moyen de mieux saisir les hommes dans leur complexité et de les rapprocher. C'est du moins la mission que Barrault tente de réaliser. Il met en scène une quinzaine de pièces.En 1968, Jean-Louis Barrault, ouvre les portes du théâtre de l’Odéon aux étudiants manifestants. Malraux ne lui pardonne pas cet affront. Il l’en exclut. Barrault déménage d’abord à la Gare d’Orsay en 1972 puis au théâtre du Rond-Point en 1981 où il propose des interprétations originales de grands classiques inédits au théâtre Rabelais, Ainsi parlait Zarasoustra ou Zadig de Voltaire. Barrault, touche-à-tout, mélangera opéra Wozzeck, musique avec Boulez et arts plastiques avec André Masson ou Lucien Coutaud…Jean-Louis Barrault est également acteur et joue dans une quarantaine de films. Il cotoie les plus grands réalisateurs tels que Marc Allégret, Abel Gance, Christian Jaque ou Jean Renoir. Néanmoins, deux prestations au cinéma marquent plus particulièrement le grand public : le destin fabuleux de Désirée Clary de Sacha Guitry (1941) et surtout les enfants du paradis (1945) de Marcel Carné, dont le scénario est signé par un certain Jacques Prévert. Dans ce chef d’œuvre du patrimoine cinématographique français, il renoua avec le monde des mimes en interprétant le rôle de Deburau, célèbre mime amoureux de l’inoubliable Garance, aux côtés de Pierre Brasseur et d’Arletty. Peut-on réellement dissocier Jean-Louis Barrault de son alter ego Madeleine Renaud ? Il la rencontre en 1936 sur un tournage. Madeleine Renaud a déjà fait ses preuves…La comédienne est même sociétaire de la Comédie-Française. Ils deviennent inséparables. Madeleine est de dix ans son aînée mais l’amour et la complémentarité intellectuelle qui les unis ne se démentit jamais. Lui aime mettre en scène, elle préfére jouer. Jamais un couple n’a autant brillé par sa différence et, simultanément, par sa complicité artistique ou émotionnelle. Ensemble, ils créent la compagnie Renaud-Barrault…et sont pendant longtemps des références de la scène artistique française. Ils sont, aujourd’hui encore, indissociables pour tous les amoureux de théâtre. Hasard ou destinée, Jean-Louis Barrault décède juste quelques mois avant sa muse. Homme de talent, multipliant les activités de son vivant, le nom de Jean-Louis Barrault reste à jamais gravé dans le patrimoine culturel français. Passionné par le mime, le corps a dans son jeu une importance capitale. Pour jouer, disait-il, l'homme dispose avant tout de lui-même. Dès l'origine, il est son propre instrument. Décédé, en 1994, il transmet sa passion pour les arts à des milliers de personnes, dont sa nièce, la comédienne Marie-Christine Barrault.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Mademoiselle docteur Acteur le client fou
2015 Mirages Acteur BONVAIS Pierre
2015 D'homme a hommes Acteur COQUILLET
2015 Le puritain Acteur FERRITER Francis
2015 L'Ange De La Nuit Acteur Jacques Martin

Stars associées