Nom de naissance Jean Gaven
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Acteur, Interprète
Avis

Biographie

Né le 16 janvier 1922 à Saint-Rome-de-Cernon dans l'Aveyron et décédé le 5 mai 2014 à l'âge de 92 ans, Jean Gaven est un acteur français célèbre notamment pour ses rôles dans les films Si tous les gars du monde, La loi des rues, Le passager de la pluie, Histoire d'O, L'été meurtrier mais aussi pour son rôle dans la série Maurin des maures.Abonné aux rôles de jeunes premiers, Jean Gaven commence sa carrière en 1945, sous la houlette de Jean Dréville dans Les cadets de l'océan. Il enchaîne alors les apparitions jusque dans les années 1950 dans des films comme L'assassin n'est pas coupable (René Delacroix - 1946), Six heures à perdre (Alex Joffé - 1947), Histoire de chanter (Gilles Grangier - 1947) ou encore Au grand balcon (Henri Decoin - 1949). Au début des années 1950, il commence à se voir proposer des rôles plus conséquents comme dans la film Ils étaient cinq (1952) de Jacques Pinoteau, dans lequel il donne la réplique à Louis de Funès et Jean Carmet, ou Le Boulanger de Valorgue (1953) d'Henri Verneuil, dans lequel il fait face à Fernandel. En 1954, c'est au côté de Michèle Morgan et Marthe Mercadier que le public peut le retrouver, dans le film Obsession de Jean Delannoy.Un second rôle omniprésentDans Les pépées font la loi de Raoul André en 1955, il retrouve Louis de Funès et fait la rencontre de Dominique Wilms qu'il épouse deux ans plus tard, en 1957. Mais entre temps, il tourne dans Sophie et le crime (1955) au côté de Marina Vlady et Peter van Eyck, dans La loi des rues (1956) aux côtés de Jean-Louis Trintignant et Lino Ventura ou encore dans Si tous les gars du monde de Christian-Jaque. En 1957, ce sont Raymond Rouleau et Yves Allégret qui lui font confiance, respectivement pour leurs films Les Sorcières de Salem et Méfiez-vous fillettes, deux films qui lui permettent de donner la réplique à Simone Signoret, Yves Montand, Mylène Demongeot, Robert Hossein, Pierre Mondy et Jean Lefebvre. Deux ans plus tard, il retrouve Alex Joffé pour Du rififi chez les femmes, film dont il partage l'affiche avec Roger Hanin, Eddie Constantine et Michel Galabru.Moins de ciné, plus de téléDurant les années 1960, il se fait plus rare au cinéma, se consacrant principalement à la télévision. Il participe en effet à plusieurs épisodes des Cinq dernières minutes. Toutefois, s'il est moins présent à l'écran, il tourne pour des cinéastes renommés. Ainsi Denys de la Patellière lui offre un rôle dans Le Bateau d'Emile (1962) aux côtés de Lino Ventura, Annie Girardot et Michel Simon. Henri-Georges Clouzot, de son côté, le recrute pour L'Enfer (1964), un film porté par Romy Schneider et Serge Reggiani qui n'a malheureusement pas pu être terminé par Clouzot. C'est finalement Claude Chabrol qui le sort trente ans plus tard, en 1994. Un documentaire intitulé L'Enfer d'Henri-George Clouzot reprend les images tournées par Clouzot avant son infarctus. Mais Gaven tourne également au côté de Jean Gabin et André Pousse dans Le Pacha (1968) de Georges Lautner. Le passager de la pluie (1969) de René Clément lui permet aussi de donner la réplique à Charles Bronson, Marlène Jobert et Annie Cordy.Gaven, acteur accompliAu début des années 1970, avant de retrouver René Clémént, Jean-Louis Trintignant et Robert Ryan sur le tournage de La course du lièvre à travers les champs (1972), il tourne à deux reprises pour José Giovanni : dans Un aller simple en 1970 et Où est passé Tom ? en 1971. Il tourne également à deux reprises pour Just Jaeckin : il fait face à Udo Kier et Corinne Cléry dans Histoire d'O en 1976, puis l'année suivante il partage l'affiche du film Madame Claude avec Françoise Fabian et Klaus Kinski. Le public peut également le voir en 1978 dans La Grande cuisine de Ted Kotcheff. En 1981, c'est Marc Simenon qui l'enrôle pour son Signé Furax, film au casting impressionant puisqu'il réunit Pierre Tchernia, Pierre Tornade, Maurice Chevit, Roger Carel, Pierre Desproges, Jean-Marc Thibault, Paul Preboist, Coluche, Gérard Hernandez, Daniel Gélin mais aussi Pierre Mondy, Mylène Demongeot et Michel Galabru. Il retrouve d'ailleurs ce dernier en 1983 sur le tournage de L'été meurtrier, film de Jean Becker qui réunit lui aussi un casting prestigieux composé de Suzanne Flon, Isabelle Adjani, Alain Souchon, François Cluzet, Edith Scob, Martin Lamotte et Marie-Pierre Casey.L'éphémère come-backIl se retire ensuite du monde du cinéma. Néanmoins, en 1996, il accepte de tourner une dernière fois quand Serge Korber lui propose un rôle dans Les Bidochon aux côtés d'Anémone, Jean-François Stevenin, Elie Semoun, Jean-Pierre Cassel, Alain Doutey et Jean-Luc Bideau. Dix-huit ans plus tard, le 5 mai 2014, Jean Gaven d'éteint à l'âge de 92 ans, laissant derrière lui une filmographie impressionante.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Si Tous Les Gars Du Monde Acteur Jos
2015 Mefiez-vous fillettes Acteur Jo
2015 Sophie Et Le Crime Acteur Ernest Sapinaud
2009 L'enfer d'Henri Georges Clouzot Acteur Paul
1995 Les Bidochon Acteur maître Nerval

Stars associées