Nom de naissance Jean Boyer
Naissance (117 ans)
Paris (France)
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Scénariste, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Jean Boyer naît en 1901 à Paris. Son père, Lucien Boyer est auteur de chansons et sa soeur, Lucienne Boyer, deviendra une chanteuse célèbre des années 1930. Élevé dans une famille d'artistes, le jeune homme découvre donc tout naturellement le monde du cinéma et des cabarets parisiens très tôt.Comme son père, Jean Boyer commence sa carrière en tant que chansonnier. Il compose de nombreuses chansons pour le cinéma dont Un regardé pour le film Flagrant délit de Hans Schwarz en 1930, Avoir un bon copain dans Le chemin du paradis de Wilhelm Thiele en 1930, Les gars de la marine pour Le Capitaine Craddock du même réalisateur en 1931...Plus tard, Jean Boyer s'occupera des adaptations françaises de plusieurs films allemands. Et en 1936, il réalise sa première comédie :Un mauvais garçon.A partir de cette date-là, il enchaîne les films, devenant un des hommes de cinéma les plus productifs du moment. Il en arrive même à réaliser jusqu'à quatre films dans une seule année.Une rencontre importante dans la vie de Jean Boyer sera celle avec le compositeur Georges Van Parys. Les deux hommes collaboreront sur une vingtaine de films.On les retrouve par exemple dans Circonstances atténuantes en 1939, avec le duo Arletty/Michel Simon qui interprète tous les deux le mythique titre Comme de bien entendu. Ce film sera un véritable succès. Ils travaillent également ensemble dans Boléro en 1941, Le passe-muraille, adapté de la nouvelle de Marcel Aymé, avec Bourvil dans le rôle principal, en 1951, ou encore dans plusieurs opérettes dont Prends la route en 1936.Jean Boyer aura le privilège de faire chanter les plus belles voix : Charles Trénet dans Romance de Paris en 1941, Georges Guétary dans Les Aventures de Casanova en 1946, Jan Kiepura dans La valse brillante en 1949, Maurice Chevalier dans J'avais sept filles 1954, Line Renaud dans La madelon en 1955...Les films de Jean Boyer sont un réel divertissement pour son public. Son but ultime est d'amuser et il y parvient à merveille, s'entourant des plus grands comédiens comiques de son époque, notamment Fernandel qu'il dirigera près d'une dizaine de fois, comme dans Sénéchal le Magnifique en 1957, Bourvil qui joue entre autres dans Le trou normand en 1952 ou Darry Cowl que l'on voit dans L'increvable en 1958.Il signera également d'excellentes comédies musicales comme Nous irons à Paris avec Henri Salvador, les Peter Sisters et Ray Ventura entouré de son orchestre en 1949, puis Nous irons à Monte-Carlo deux ans plus tard.Le modeste chansonnier qu'était au départ Jean Boyer a eu une carrière exemplaire. Réalisateur très prolifique, il est l'auteur de plus de soixante-dix films, et de bon nombre de grands succès populaires de la chanson. Il travaillera sans relâche jusqu'à la fin de sa vie. C'est en 1965, à Paris que ce grand homme s'éteint à l'âge de 64 ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Une femme par jour Réalisateur -
2015 La pouponniere Réalisateur -
2015 Nous irons à Monte-Carlo Réalisateur -
2015 La valse brillante Réalisateur -
2015 Garou-Garou Le Passe-Muraille Réalisateur -

Stars associées