Genre Homme
Avis

Biographie

Mieux, formé au Stade Rochelais, club cher au fameux Pierre Salviac, il débute sous les ordres de son père en équipe première. Ainsi coachée, de près, le petit prodige fait rapidement valoir ses qualités hors normes.Petit pour un rugbyman (1m72), Elissalde compense cette supposée faiblesse par une vivacité incomparable et un sens du jeu sans égal. Polyvalent, il peut jouer à la mêlée ou à l'ouverture, cet enfant de la balle tape rapidement dans l'oeil des sélectionneurs nationaux.Logiquement, Bernard Laporte le convoque en Equipe de France pour un match du Tournoi face à l'Ecosse en 2000. Mais barré par l'inamovible Fabien Galthié, il ne retrouve les Bleus que trois ans plus tard.Entre temps, il a effectué le grand saut en signant au Stade Toulousain à l'intersaison 2002. A l'époque, on lui prédit les pires difficultés pour s'imposer face à Yann Delaigue et Frédéric Michalak. Mais Elissalde n'en a cure, et c'est bien Delaigue qui devra s'exiler à Castres, dépassé par le talent du nouveau duo Elissade-Michalak.Sa première sur les bords de la Garonne se termine par un titre européen et une finale de championnat perdue face au Stade Français. En parallèle, Elissalde a réintégré le groupeFrance lors du Tournoi mais voit l'avion pour la Coupe du Monde partir sans lui. Amère déception...Revanchard, le Toulousain redouble d'efforts et ça paye. Défait en finale de Coupe d'Europe avec son club, il est titulaire lors du Tournoi et termine meilleur marqueur français tandis que les Bleus réalisent le Grand Chelem.En 2005, le Stade Toulousain récupère son titre continental et Elissalde est au sommet. Après avoir participé au Tournoi, il est désigné capitaine de la sélection pour la tournée d'été en Afrique du Sud.Mais sa carrière va connaître un sérieux coup d'arrêt un an plus tard. Quelques semaines après un nouveau Tournoi remporté avec le XV tricolore, Elissalde se blesse lors d'un test face aux All Blacks.Il rate ainsi le Tournoi 2007 laissant à Mignoni et Yachvili le temps de se distinguer. Absent également lors de la tournée d'été, on ne lui donne que peu de chances de faire partie des 30. C'est pourtant bien lui qui est désigné avec Mignoni pour officier à la mêlée des Bleus.Les sélectionneurs ont sans doute jugé indispensable d'incorporer son grain de génie au coeur d'une machine si bien huilée. On peut parier qu'Elissalde leur donnera raison.