Nom de naissance Jana Brejchová
Naissance (79 ans)
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Jana Brejchova est une actrice tchèque. Elle est née à Prague le 20 janvier 1940. Elle grandit dans un minuscule appartement, entourée de ses quatre frères et sœurs. L’une de ces dernières, Hana Brejchová, est également actrice. Alors qu'elle n'a que treize ans, Jana Brejchova apparaît dans le film de Jirí Sequens, Le Pain de Plomb, long-métrage racontant la vie d'un groupe d'enfants de la banlieue de Prague qui soutiennent leurs parents engagés dans une grève. Jana Brejchova est tout de suite à l'aise dans l'univers du cinéma. À ce moment-là pourtant, elle n'imagine pas encore faire carrière dans cette voie, souhaitant avant tout découvrir le monde et apprendre différentes langues. Après ce premier film, elle retourne à l'anonymat dans son deux-pièces. Il faut attendre près de trois ans pour la revoir sur le devant de la scène. Grâce à trois jeunes réalisateurs à la recherche de talents encore inconnus qui tombent par hasard sur sa photo, Jana Brejchova quitte son emploi de dactylographe et tourne plusieurs courts-métrages. Les rôles lui sont ensuite proposés de toutes parts. La jeune femme est désormais bien décidée à devenir actrice. Avide de connaissance, elle assiste assidûment aux tournages des films. Sa famille, de son côté, n'appuie pas son style de vie et Jana Brejchova doit donc se débrouiller par elle-même. Même si c'est relativement difficile pendant un temps, elle y parvient tout de même. Sur les conseils avisés de ses collègues, la jeune actrice entreprend de suivre des cours de théâtre. Elle acquiert ainsi une technique et un professionnalisme qui lui manquaient un peu. Alors qu'elle a tout juste dix-sept ans, Jana Brejchova rencontre l'homme qui deviendra son premier mari, le réalisateur Milos Forman, sur le tournage des Chiots. L'union ne dure pas. La jeune femme épouse ensuite l'acteur allemand Ulrich Thein, qu’elle a côtoyé lors du tournage du Rêve du Capitaine Loy. Après un nouveau divorce, elle finit par se marier avec le célèbre acteur tchèque Vlastimil Brodsky, aux côtés duquel elle tournera souvent par la suite. Il deviendra le père de sa fille, Tereza Brodská, qui donnera la réplique à sa mère dans plusieurs films. En 1957, Jana Brejchova joue dans La Trappe aux Loups, adaptation par Jiri Weiss d'une nouvelle de Jarmila Glazarová. Elle y interprète à merveille son rôle de fille adoptive. Après cela, elle devient encore plus sollicitée. On la retrouve notamment dans Principe Supérieur en 1960, qui lui vaudra une récompense au Festival International de Locarno. Elle est également nommée Meilleure Actrice de l'Année dans son pays. Le public raffole de son talent et de la simplicité qu'elle a su préserver. Les années soixante sont, pour Jana Brejchova, couronnées de succès. Elle décroche le rôle principal dans Le Château Gripsholm de Kurt Hoffmann, joue dans Guérison de Mary Luttor et dans Dimanche un Jour de Semaine du Hongrois Felix Mariassy. Parmi ses réalisateurs favoris, on retrouve de grands noms du cinéma tchèque de l'époque :Jiri Krejcik, Vojtech Jasny, Evald Schormet Zdenek Podskalský. Elle a ainsi la chance de toucher à tous les genres de films. Après sa fabuleuse prestation dans The Young Man and Moby Dick, de Jaromil Jires en 1978, elle incarne des femmes d'âge mûr dans plusieurs autres productions. Au début de la décennie suivante, l'actrice monte sur les planches. Elle apparaît aussi à la télévision. Jiri Svoboda la met en scène dans des téléfilms tels que Needle en 1982 et Scalpel, Please en 1985. Une des caractéristiques de Jana Brejchova est le fait qu'elle accepte de jouer face à la caméra sans maquillage ni artifice. Plusieurs réalisateurs saluent ce courage et en tirent parti, notamment Evald Schorm dans Killing with Kindness en 1988 et Vladimir Drha dans Sensitive Places en 1987 ou The Conception of my Younger Brother en 2000. En 1997, l'actrice se marie avec son quatrième époux, l'acteur Jiri Zahajasky. Plus récemment, elle donne la réplique à Aňa Geislerová, Jiří Schmitzeret Emília Vášáryová dans Beauty in Trouble, drame dévoilé en 2006 par Jan Hřebejk. On la retrouve également aux côtés de Karel Roden, Catherine H. Flemming et Jürgen Prochnow dans le thriller The Eye de Milos Kohout, sorti en mars 2009 en République Tchèque.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1993 Die Verzauberte Anicka Acteur la fée
1978 La Belle Et La Bete Acteur la soeur de Julie
1963 Schloss Gripsholm Acteur Lydia
1962 Le Baron de Crac Acteur la princesse Bianca

Stars associées