James Matthew Barrie

  • Profil mis à jour le 02/03/2012
  • Nationalité :
    Ecossaise
  • Date de naissance :
    09 mai 1860
  • Date de décès :
    19 juin 1937
  • Sexe :
    Homme

La biographie de James Matthew Barrie

Peter and Wendy, chef d’œuvre littéraire de James Matthew Barrie, a fait passer son héros Peter Pan à la postérité à tel point que la fiction romanesque a presque été débaptisée pour prendre le nom de celui-ci.

Contrairement au monde de rêve que nous dépeint James Matthew Barrie, son enfance ne fut pas vraiment heureuse. Peut-être est-ce pour cette raison qu’il courut toute sa vie derrière ces années perdues…

Son père David est tisserand et, malheureusement, souvent absent. James Matthew Barrie grandit alors sans la réelle présence d’une figure paternelle. Sa mère Margaret est une femme autoritaire qui tient fermement son foyer. Le petit Barrie, à qui on a donné ce second nom en hommage à la sage-femme de la famille Nanny Matthew, est le troisième garçon d’une fratrie de neuf enfants.

Sa mère a une importance capitale dans sa vie. Il cherchera pendant des années à la contenter, la comprendre et la rendre heureuse. Elle lui a transmis son amour des livres à travers des lectures de Robert Louis Stevenson (son auteur préféré), Les Mille et une Nuits, ou encore Robinson Crusoé de Daniel Defoe.

Mais son enfance est également dramatiquement marquée par la mort de son frère, le préféré de sa mère qui ne s’en remettra jamais. James tentera l’impossible pour combler le vide affectif laissé par ce dernier et vivra toute sa vie à travers son spectre. On retrouve d’ailleurs dans la plupart de ses ouvrages un personnage nommé David.

James Matthew Barrie fait ses études supérieures à l’Université d’Edimbourg, d’où il sort titulaire d’une maîtrise. Il débute sa carrière en tant que journaliste pour le Journal de Nottingham, avant de s’installer en 1885 à Londres. Il utilise le pseudonyme "Mister Anon", pour Anonyme, pour signer ses articles.

James Matthew Barrie se marie en 1894 à la comédienne Mary Ansell. Leur mariage est un désastre et ils n’auront pas d’enfants. Mary Ansell demande alors le divorce, mais James Matthew Barrie se sentant coupable et responsable de cette issue, l’entretiendra jusqu’à la fin de sa vie.

En 1897, James Matthew Barrie fait la rencontre de Sylvia Llewelyn Davies, la fille de George du Maurier, dessinateur satirique. Cette femme tiendra une place importante dans sa vie. Devenus très proches, James Matthew Barrie adoptera les enfants de celle-ci après sa mort et il s’inspirera de leur vécu pour écrire son fameux Peter Pan.

Peter Pan paraît pour la première fois en 1902 dans le livre The Little White Bird. Il s’agit du canevas de la pièce de théâtre Peter Pan or The Boy Who Wouldn't Grow Up dont la première a lieu à Londres en 1904. Enfin en 1911, James Matthew Barrie adapte la pièce en un roman qui devient Peter and Wendy.

Ce roman, plus connu sous le nom de Peter Pan, est une œuvre capitale dont la longévité dépasse largement celle de son auteur James Matthew Barrie. Le personnage est devenu une source d’inspiration pour de nombreux cinéastes. Les adaptations les plus connues sont les comédies musicales de Jerome Kern (1924), Leonard Bernstein (1950) et le célèbre film de Walt Disney (1953).

Outre les adaptations, les artistes se succèdent pour renouveler le personnage. Il en est ainsi pour Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet de Steven Spielberg (1991) dans lequel on voit un Peter Pan adulte, interprété par Robin Williams, rappelé par ses compagnons pour une ultime bataille contre le féroce Capitaine Crochet, incarné par Dustin Hoffman.

Le sujet inspire même le psychanalyste Dan Kiley qui en 1983, conceptualise le « syndrome de Peter Pan ». C’est ainsi qu’il qualifie les enfants inquiets par la simple idée de devenir adulte un jour et les adultes dits immatures, fuyant les responsabilités.

Peter and Wendy est l’œuvre la plus connue de James Matthew Barrie. Mais elle n’est pas la seule puisqu’il a écrit plus d’une soixantaine de livres. Son premier succès est Auld Licht Idylls (1888), un recueil de scènes courtes décrivant la vie à Kirriemuir, sa ville de naissance. Il publie aussi des pièces de théâtre, la plupart à succès telles que Quality Street (1901), The Will (1913) ou encore What Every Woman Knows (1908). Il écrit également des romans autobiographiques, notamment sur un personnage incontournable de sa vie, sa mère, comme When a man's single (1888) et Sentimental Tommy (1896).

Illustre inconnu dans le monde, et notamment en France, James Matthew Barrie est l’un des auteurs écossais les plus doués de son temps. Ami de Sir Arthur Conan Doyle (le père de Sherlock Holmes) et de H. G. Wells, il a même été sollicité par les petites princesses Margaret et la future Elisabeth Il pour qu’il leur lisent des histoires. Il est décoré de l'Ordre du Mérite en 1922 et a été recteur à l'Université de St. Andrews. Il décède le 19 juin 1937 et sa maison est devenue un musée.

> Son signe astro > Personnalité du prénom James Matthew > Popularité du prénom James Matthew

Dernières news sur James Matthew Barrie

0