Nom de naissance MAUCLAIR
Genre Homme
Avis

Biographie

Comédien, metteur en scène et auteur dramatique, Jacques Mauclair est né à Paris le 12 janvier 1919, d’un père commerçant et d’une mère ancienne actrice. Sa passion pour le théâtre lui vient notamment de Charles Dullin, Sacha Pitoëff et Gaston Baty. Il se forme auprès de Louis Jouvet. En 1945, Jacques Mauclair intègre la troupe de ce dernier et joue la même année sous sa direction dans La Folle de Chaillot. Jacques Mauclair, qui reste dans cette troupe théâtrale jusqu’en 1949, interprète ensuite Dom Juan et Roméo et Juliette de Michel Cacoyannis, ainsi que des œuvres de Jules Romains, Paul Claudel ou encore André Gide. En 1950, il décroche un rôle dans L’Ecole des femmes d’Hubert Gignoux avant d’être dans le casting de Le Joueur d’Ugo Betti, dans une mise en scène d’André Barsacq, au Théâtre de l’Atelier en 1952.Après avoir monté des pièces inédites de Luigi Pirandello (telles que Cecè, La Jarre et Méfie-toi !...Giacomino), il fait ses véritables débuts de metteur en scène en 1952 avec L’Eternel Mari de Dostoïevski, dans lequel il joue également. Présenté pour la première fois au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, le spectacle remporte un réel succès qui entraînera plusieurs autres représentations. A partir de 1953, il puise dans le répertoire des auteurs comme : Obaldia, Adamov, Eduardo De Filippo, Molière, Henry de Montherlant, Tchékhov, Brecht, ou encore Eugène Ionesco, pour lequel il a une préférence particulière. En février de la même année, il grave son nom dans l’histoire du quatrième art en interprétant Victimes du devoir d’Ionesco au Théâtre du Quartier Latin.Il est par la suite nommé à la tête du Théâtre de l’Alliance Française. Il y présente pendant une longue période des pièces de Ionesco (Les Chaises, Le Roi se meurt…), qu’il produit aussi dans toute la France. Il y a également créé Célimar le bien aimé d’Eugène Labiche. Par ailleurs, il a mis en scène Oncle Vania de Tchékhov et L’Avare de Molière, à la Comédie Française.De 1958 jusqu’au début des années soixante-dix, le comédien français joue dans : Oncle Otto (1958), Le Monstre Turquin (1964) de Carlo Gozzi, mis en scène par André Barsacq, Ce soir on improvise (1965) de Luigi Pirandello, L’Idiot (1966) de Dostoïevski et mis en scène par André Barsacq, Brève rencontre & nous dansions… (1968) de Noel Coward, Bienheureux les violents (1969) de Diego Fabbri, monté par Raymond Gérôme, Torquemada (1971), créé par Denis Llorca.Durant presque la même période, en tant que metteur en scène, il inscrit dans son palmarès plus d’une dizaine de spectacles dont Oscar (1958) de Claude Magnier, Carlotta (1960) de Miguel Mihura, N’écoutez pas Mesdames (1961) de Sacha Guitry, Adieu prudence (1961) de Leslie Stevens, La Voyante (1963) d’André Roussin, Brève rencontre & nous dansions… (1968), Les adieux de la Grande Duchesse (1970) de Bernard Da Costa, Le Locataire et La Camisole (1971) de Joe Orton et Rivaux d’eux-mêmes (1973) de Carlo Goldoni.Afin d’avoir sa propre salle de spectacles, Jacques Mauclair ouvre en 1976 le Théâtre du Marais, où sont montées plusieurs pièces de son auteur favori Ionesco, ainsi que d’autres comme Ostrowski, ou encore Tourgueniev. Cependant, en avril 1999, le Théâtre est obligé de mettre clef sous la porte, à cause d’une absence de subventions engendrée par une activité en demi-teinte au courant de la saison 99. Depuis mai 2000, le Théâtre du Marais a été repris par le cours Florent.Il a également fait quelques apparitions au cinéma et à la télévision. Il a fait partie de la distribution des longs-métrages tels que Nathalie (1957), Le Roi de Cœur (1966), On connaît la chanson (1997), La Chambre des Magiciennes (2001)…En ce qui concerne le petit écran, il a figuré dans des téléfilms et séries comme Les Cinq dernières minutes, l’émission Au théâtre ce soir de Pierre Sabbagh, Histoire contemporaine, Martine Verdier…Il a été récompensé pour la richesse de sa carrière par, entre autres, un Molière pour la mise en scène de L’Avare, le Grand Prix de la Mise en Scène et le Grand Prix National du Théâtre.Jacques Mauclair s’est éteint le 20 décembre 2001 à Paris.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1964 Banco A Bangkok Pour Oss 117 Acteur Mr SMITH
1962 Les bonnes causes Acteur BOISSET

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1974 Président Faust Acteur -

Stars associées