Nom de naissance Jacques Dutronc
Naissance (75 ans)
Paris, France
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Le chanteur, compositeur et acteur français Jacques Dutronc voit le jour le 28 avril 1943 à Paris. Il est le fils d’un ingénieur à l’École des Mines, grand amateur de piano et multi instrumentaliste, qui se produit dans des fêtes populaires.Habitant le neuvième arrondissement pendant son enfance, Jacques Dutronc fréquente les salles de cinéma des Grands Boulevards et nourrit un intérêt pour le monde artistique.Adolescent, il se passionne pour la guitare. Consacrant l’essentiel de son temps libre à la musique, il monte en 1962 un groupe éphémère, El Toro et les Cyclones, avec son voisin et complice Hadi Kalafate. Cette courte expérience lui permet néanmoins de rencontrer des personnalités de l’époque, comme les Fantômes, un groupe instrumental de rock français fondé par Dany Marrane dans les années soixante. Jacques Dutronc compose d’ailleurs pour les Fantômes, qui enregistrent sous le label Vogue, le morceau Fort Chabrol. Une chanson qui deviendra Le Temps de l’amour pour Françoise Hardy, qu’il épousera le 30 mars 1981.Après son service militaire effectué en Allemagne, Jacques Dutronc devient le guitariste d’Eddy Mitchell et se fait également engager comme assistant du directeur artistique de Vogue. Il continue en parallèle de composer pour d’autres chanteurs. Il écrit notamment pour Françoise Hardy, Va pas prendre un tambour. C’est en chantant, sans se prendre au sérieux, des textes écrits par Jacques Lanzmann (écrivain-journaliste) pour Kalafate, que Jacques Dutronc est encouragé par Jacques Wolfsohn (le directeur artistique de Vogue) à se lancer dans le chant.En 1966, il connaît un énorme succès avec sa célèbre chanson Et moi, et moi, et moi. Quelques jours suffisent à ce titre pour se retrouver à la tête des hit-parades. Une complicité entre le chanteur et Jacques Lanzmann voit le jour. Jacques Dutronc enregistrera d’autres tubes sur ce 45 tours : Les Gens sont fous, les temps sont flous ou encore Mini mini mini. Il se démarque alors du reste de ses contemporains, et après la sortie de son disque chez Vogue, le succès est énorme. Il reçoit pour cet enregistrement le Prix de l’Académie Charles-Cros. À la même époque, il finit la création de son premier album, dans lequel figurent des titres comme Le Cactus et La Compapade.En quelques mois, Jacques Dutronc vend plus d’un million de disques. Il devient incontestablement la star de sa génération. L’année 1967 sera marquée par un de ses plus grands succès : Paris s’éveille, qu’il écrit en collaboration avec le couple Lanzmann. D’autres tubes suivront : L’Aventurier, le Petit Jardin, L’Hôtesse de l'air, L’Opportuniste, ou encore Fais pas ci, fais pas ça, qui pointe du doigt l’éducation répressive imposée aux enfants.Mais les activités de Jacques Dutronc ne se limitent pas à la musique, puisqu’il se lance, au début des années soixante-dix, dans le cinéma, sur les conseils de son ami le photographe Jean-Marie Périer. Il joue alors son premier rôle au grand écran dans Antoine et Sébastien. Les critiques sont bonnes. Il s’illustre en campant le personnage de Sébastien, fils adoptif d’Antoine (François Périer) et amoureux de Nathalie (Ottavia Piccolo).Il continue sa nouvelle carrière en jouant dans L’important c’est d’aimer d'Andrzej Zulawski, où il réussit là encore. Puis, il travaillera pour Claude Lelouch (Le Bon et les Méchants, À nous deux) et Jean-Luc Godard, ainsi que d’autres grands réalisateurs.En 1980, il renoue avec la musique et enregistre, avec Serge Gainsbourg, Guerre et Pets. Jacques Dutronc décide alors d’arrêter momentanément le cinéma et sort en 1987 C.Q.F Dutronc, avant de collaborer avec I Muvrini sur Corsica, un hommage à l’île qui l’a enchanté.Se performance lors de son passage au Casino de Paris se traduit par le prix du Meilleur Spectacle de l’année. Le disque du direct (Dutronc au Casino de paris, 1993) se vend à plus 600 000 exemplaires. Un moment de gloire pour le chanteur.De retour au cinéma, il immortalise le grand peintre dans le film éponyme Van Gogh, dirigé par Maurice Pialat. Il décroche grâce à son jeu le César de Meilleur Acteur en 1992. Il joue plus tard dans Place Vendôme (de Nicole Garcia), puis dans Merci pour le chocolat (de Claude Chabrol) en 2000 et Embrassez qui vous voudrez (de Michel Blanc) en 2002.Après une absence sur la scène depuis 1993, Jacques Dutronc prépare son retour en 2009. Incité par son fils, Thomas Dutronc, il annonce à son public sa tournée dans plusieurs villes de France, ainsi qu’au Zénith de Paris à partir de janvier 2010.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2018 Voyez comme on danse Acteur Bertrand
2015 Embrassez Qui Vous Voudrez Acteur Bertrand Lannier
2014 Les Francis Acteur Orso
2010 Joseph et la Fille Acteur Joseph
2007 U.V. Acteur le père

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2017 Vino Acteur -

Stars associées