Vous êtes ici

Jaco Van Dormael
Avis: 
Date de naissance: 
08 février 1957 (âge : 59 ans)
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Jaco Van Dormael est un réalisateur belge.Il poursuit des études de cinéma, section prise de vues et réalisation, d’abord à l'INSAS de Bruxelles, puis chez Louis-Lumière, à Paris. Dès ses débuts, le jeune artiste s’attache très particulièrement aux univers, certes obscurs, mais magiques et émouvants des enfants et des personnes mentalement atteintes.Il fait ses premiers pas dans le milieu en mettant en scène des spectacles de théâtre pour enfants et clowns.Au début des années 80, Jaco Van Dormael entame enfin sa carrière de cinéaste et réalise une série de courts-métrages, révélateurs de sa patte magique et unique, avec à la clé et presque systématiquement des récompenses de plus en plus prestigieuses ; Maedeli la brèche (1980 - Oscar du Meilleur Film d'Étudiant Étranger à l'Academy of Motion Pictures Arts and Sciences de Los Angeles), Stade 81 (1981 - Caducée d'or du Festival de Rennes), L'imitateur (1982 - Prix du Meilleur Court-métrage et Prix du Meilleur Documentaire au Festival de Bruxelles), E pericoloso sporgersi (1984 - Grand Prix du Festival de Clermont-Ferrand).Le début de la décennie suivante lui apporte deux grands rendez-vous avec le succès tant public que critique.Premier film, premier succèsIl signe, en 1991, le tout premier long-métrage de sa carrière intitulé Toto le héros avec, à son affiche, Michel Bouquet, Mireille Perrier, Sandrine Blancke et Pascal Duquenne. L’œuvre décroche haut la main la Caméra d'or au Festival de Cannes, le Prix du Public de Locarno (en 1991) et le César du Meilleur Film Etranger (en 1992).Quatre années plus tard, Van Dormael refait appel au talent aussi immense que touchant de Pascal Duquenne et l’associe à celui, incontestable, de Daniel Auteuil pour donner naissance à un bouleversant Huitième Jour (dont il est aussi scénariste). Bien que l’œuvre ne décroche pas la Palme d’Or convoitée, les deux acteurs principaux ramèneront, de ce même Festival de Cannes 1996, le précieux Prix d'Interprétation Masculine, avec, en prime, une ovation très émue du parterre de stars présent ce soir-là.Après 13 années d’absence, Jaco Van Dormael revient en 2009 avec une œuvre dont il signe la réalisation et le scénario. Mr Nobody, film avec Jared Leto, Diane Kruger et Sarah Polley, est adapté du roman que le cinéaste lui-même a fait publier, en 2006, sous le même titre. Malheureusement, malgré ses qualités artistiques, le succès n'est pas au rendez-vous.Il revient en 2015 avec Le tout nouveau testament, porté par Benoit Poelvoorde, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes.

Films réalisés par Jaco Van Dormael

Commentaires sur Jaco Van Dormael

Dernières news sur cette star

Belgica
24/03/2016 - 12:00

Le flux constant de films belges qui alimente les salles françaises est-il le signe de l’émergence d’une industrie cohérente et conquérante outre-Quiévrain ?

Le tout nouveau testament Benoit Poelvoorde
07/02/2016 - 10:15

La sixième édition des Magritte du cinéma s'est déroulée samedi 6 février à Bruxelles.

Les plus vues