Nom de naissance Jack Cardiff
Genre Homme
Profession(s) Image
Avis

Biographie

Directeur de la photographie et réalisateur anglais, Jack Cardiff naît le 18 septembre 1914 à Yarmouth. Il débute sa carrière au cinéma en tant qu'interprète, alors qu'il est encore enfant, dans Billy's rose en 1922, dans Queen of scots en 1923 ou dans Tiptoes de Herbert Wilcox en 1927. Il vivra donc de l'intérieur la mutation du cinéma du muet au parlant. Il a seulement 15 ans lorsqu'il commence à travailler pour la British International Pictures, et collabore en 1931 au film d'Alfred Hitchcock, The skin game. C'est en 1935 que l'autodidacte Jack Cardiff obtient son diplôme de cameraman et de directeur de la photographie, et il travaille principalement pour la London Films. En 1937, il est le premier à filmer en Technicolor en Grande-Bretagne, pour le film Wings of the Morning. Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, Jack Cardiff va s'occuper de la réalisation de films d'information. Il va rapidement se faire une bonne réputation, principalement grâce au film de Michael Powell et Emeric Pressburger, Colonel Bimp(1943), pour lequel il est cameraman. Les réalisateurs sont impressionnés par Jack Cardiff et ils l'embauchent comme directeur de la photographie pour le film Une question de vie ou de mort en 1946, chef-d’œuvre de l'après guerre, filmé en Technicolor. L'année suivante, la collaboration entre les trois hommes se poursuit avec Le Narcisse Noir. Pour ce film, Jack Cardiff recevra un Oscar et un Golden Globe. En 1948, il continue de travailler avec les deux réalisateurs pour Les Chaussons Rouges. Cette collaboration fructueuse apporte une grande notoriété à Jack Cardiff qui va par la suite être sollicité pour travailler avec de grands réalisateurs sur des films à gros budget. C’est ainsi qu’il travaille notamment avec Alfred Hitchcock en 1949 pour le film Les Amants du Capricorne, puis avec Henry Hathaway en 1950 pour le film La Rose noire, dans lequel joue Orson Welles. Il retrouve à nouveau Henry Hathaway en 1957 pour La cité disparue. En 1951, il travaille pour John Huston sur le film La reine africaine, et il collabore également avec Joseph L. Mankiewicz en 1954 pour le film La comtesse aux pieds nus. C'est à la fin des années 50 que Jack Cardiff réalise ses premiers long-métrages, Intent to kill en 1958 et Web of evidence en 1959, qui remportent un succès somme toute modeste. Cependant, son troisième film en 1960, Amants et fils, adaptation du roman de D.H. Lawrence avec Wendy Miller et Trevor Howard lui apporte une grande reconnaissance. Ce film est en effet nommé sept fois aux Oscars et Jack Cardiff remporte un Golden Globe du Meilleur Réalisateur. Il continuera à réaliser des films comme Ma Geisha en 1962 ou The Girl in a motorcycle en 1968, pour lequel il sera aussi dialoguiste et adaptateur, et dans lequel joue Marianne Faithfull. Il collabore aussi à la réalisation de Le Jeune Cassidy en 1964 avec John Ford, puis réalise Le dernier train du Katanga en 1968 et The Freakmaker en 1974. Après une petite pause afin de se consacrer à son activité de réalisateur, il continue à être directeur de la photographie sur de nombreux films. Il travaillera notamment dans les années 70 avec Kirk Douglas pour le film Scalawag en 1973, ou avec John Guillermin en 1977 pour le film Mort sur le Nil. Il travaille aussi avec John Irvin à deux reprises, pour le film Les chiens de guerre en 1980 et pour Le fantôme de Milburn en 1981. Dans les années 80, il est également directeur de la photographie pour le feuilleton télévisé Pavillons lointains en 1984, et pour le documentaire Les derniers jours de Pompéi. C'est aussi en 1984 qu'il est directeur de la photographie pour le film Conan le Destructeur de Richard Fleischer. En 1985, il travaille sur le film Rambo II : La mission, et en 1987 pour Million Dollar Mystery. Il se fait plus rare à partir des années 90 mais continue pourtant de travailler en tant que directeur de la photographie, par exemple pour The dance of shiva en 1998, The suicidal dog en 2000, ou Lights 2 en 2005. En 2000, il devient membre de l'OBE (Order of the British Empire) et en 2001, il reçoit un Oscar récompensant l'ensemble de sa carrière. De ses débuts, alors qu'il était encore très jeune dans le cinéma muet, aux années 2000, Jack Cardiff a été sollicité par le milieu du cinéma pour ses connaissances et sa vision originale qui font de lui un excellent directeur de la photographie et qui lui ont aussi permis d'acquérir de la notoriété pour ses réalisations.Il est décédé le 22 avril 2009, à l'âge de 94 ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Fils de forcat Réalisateur -
2015 Scent of mystery Réalisateur -
2015 Tueurs À Gages Réalisateur -
1978 Mort sur le Nil Directeur de la photographie -
1974 The Mutations Réalisateur -

Stars associées