Nom de naissance Hervé Chabalier
Genre Homme
Profession(s) Scénario original
Avis

Biographie

Né le 7 septembre 1945 à Langogne en Lozère, Hervé Chabalier passe une enfance entre la Lozère et Barcelone, et part en Afrique alors qu’il est adolescent. Hervé Chabalier poursuit des études en histoire. Après l’obtention de sa licence, il intègre le Centre de formation des journalistes et s’y distingue en devenant le meneur de la contestation estudiantine de 1968. Le militantisme politique d’Hervé Chabalier amène aussitôt Politique Hebdo à lui proposer de faire partie de son équipe. Il est, en effet, proche de l’Union Nationale des Étudiants de France (UNEF), et milite au sein des Jeunesses communistes révolutionnaires (JCR). Hervé Chabalier ne donne pas suite à la proposition de Politique Hebdo. Il opte plutôt pour un passage à RTL, avant de rejoindre le service Notre époque du Nouvel Observateur en 1972. Hervé Chabalier traitera dans ses articles de sujets de société tels que l'avortement, la liberté sexuelle, la toxicomanie. Il se voit accorder le droit de publier ses enquêtes sur le racisme et la réforme de l' Office de Radiodiffusion Télévision Française (ORTF) en 1974. Néanmoins, Hervé Chabalier veut élargir ses perspectives de carrière et souhaite effectuer des reportages en dehors des frontières de l’Hexagone. Le Nouvel Observateur ne pouvant répondre à ses aspirations, il saisit l’opportunité de lancement de Matin de Paris pour mettre fin à sa collaboration avec Le Nouvel Observateur. A Matin de Paris, Hervé Chabalier arrive enfin à matérialiser ses ambitions en occupant le poste de grand reporter au service Évènement. Il aura l’occasion de couvrir des grands conflits de l'époque: la guerre soviétique en Afghanistan, la guerre civile au Liban, les guerres en Amérique du Sud. Ses couvertures lui vaudront d’ailleurs le prix Albert-Londres qu’il recevra pour l'ensemble de ses reportages en 1979. Deux années plus tard, il se verra promu au poste de rédacteur en chef adjoint de Matin de Paris en 1981. Fort d’une grande expérience et d’une connaissance approfondie du milieu journalistique, Hervé Chabalier fonde l’agence de presse et la société de production CAPA (Chabalier Associated Press Agency) le 1er août 1989. CAPA est spécialisée dans les grands reportages, magazines d'informations, documentaires, fiction pour la télévision, films d'entreprises et multimédia. L’agence ne tarde pas à bénéficier de larges échos en matière d’excellence et d’exigence professionnelle à l’échelle nationale et internationale. Dans les années quatre-vingt-dix, Hervé Chabalier est également l’instigateur et le producteur de l’émission 24 heures, diffusée sur Canal+. En 2004, Hervé Chabalier a le courage de faire le mea culpa de sa bataille contre l’alcoolisme dans un livre autobiographique Le Dernier pour la route Chronique d’un divorce avec l’alcool. Le livre, paru aux éditions Robert Laffont, relate sa cure contre l’alcoolisme. Hervé Chabalier coprésente avec David Pujadas sur France 5 le magazine hebdomadaire d'information Madame, Monsieur, bonsoir en 2006. Lorsque le magazine est adapté sous forme de jeu télévisé en 2007, Hervé Chabalier continue à en assurer la présentation, mais cette fois avec Fred Courtadon .