Nom de naissance Heinrich George
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Acteur sur les scènes de province dès 1912, il apparaît à l'écran après avoir conquis la célébrité dans les théâtres de Francfort, Vienne et Berlin. On lui confie de grands rôles pour ses débuts en 1921, dans Der Roman der Christine von Herre de Ludwig Berger et Kean de Rudolf Biebrach. Il tourne dans trente films muets, dont Metropolis (F. Lang, 1927), Das Meer (Peter Paul Felner, id.), Die Leibeigenen (Richard Eichberg, id.), Der Mann mit dem Laubfrosch (G. Lamprecht, 1928). Il joue dans quelques-uns des films les plus importants des débuts du parlant, en particulier sous la direction de réalisateurs de gauche, Richard Oswald (Dreyfus, 1930 ; rôle de Zola), ou Phil Jutzi (Sur le pavé de Berlin, 1931 ; rôle de Franz Biberkopf). En 1933, il dirige et interprète Schleppzug M-17, film supervisé par Werner Hochbaum.Dès la prise du pouvoir par les nazis, il abandonne ses convictions de gauche et se rallie au nouveau régime. Il apporte sa popularité au film de propagande le Jeune Hitlérien Quex (H. Steinhoff, 1933). Devenu directeur d'un grand théâtre de Berlin, il ne se consacre sur scène qu'au répertoire classique, mais il participe au tournage de plusieurs films nationalistes et au film antisémite le Juif Süss (V. Harlan, 1940, rôle du duc de Wurtemberg). Il remporte souvent de grands succès : Un ennemi du peuple (H. Steinhoff, 1937), Magda (C. Froelich, 1938), Friedrich Schiller (Herbert Maisch, 1940), le Maître de poste (G. Ucicky, id.), Andreas Schlüter (H. Maisch, 1942). Son dernier film est la fresque de Veit Harlan, Kolberg, achevée dans les dernières semaines de la guerre. Prisonnier de l'armée soviétique, il meurt après quelques mois d'emprisonnement dans le camp de Sachsenhausen, non loin de Berlin. Son fils, Götz George (Berlin 1938), a débuté très jeune au théâtre (1950) et au cinéma (1953). Il a eu quelques grands rôles dans Je ne voulais pas être nazi (W. Staudte, 1960), La mort est mon métier (T. Kotulla, 1977), l'Effraction (F. Beyer, 1988), les Yeux bleus (R. Hauff, 1989), mais est devenu surtout populaire grâce à la série TV Schimanski, où il tient le rôle-titre.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le Juif Suss Acteur le Duc de WURTEMBERG
2015 Sur Le Pave De Berlin Acteur BIBERKOPF Franz
2015 Stützen Der Gesellschaft Acteur Karsten Bernick
2015 Dreyfus Acteur Emile Zola
2015 Le Maître De Poste Acteur le maître de poste

Stars associées