Nom de naissance FEIST
Avis

Biographie

Décalée et pourtant artistiquement si pure, la canadienne Leslie Feist ne manque pas de vécu et d'expérience. Grandissant dans sa petite ville de Calgary au Canada, Feist pour tromper l'ennui s'intéresse à la musique et au chant. Sévissant dans un groupe punk nommé Placebo (non pas l'autre...), Leslie et son groupe gagne un concours tremplin leur permettant d'effectuer la première partie des The Ramones. Malheureusement, en pleine tournée, et à seulement 19 ans, Feist devient aphone à force de pousser à bout ses capacités vocales. Elle déménage alors à Toronto pour consulter un spécialiste qui lui redonnera l'usage de sa voix après six mois passées à être aphone. Entre-temps, Leslie n'a pas chômé. Partie avec sa guitare, ne pouvant chanter, elle en joue de plus en plus, revenant à ses premiers amours que sont les The Beatles ou Leonard Cohen. Egalement, elle se retrouve batteuse ou guitariste selon les fois du groupe de pop-rock By Divine Right. Durant cette période de silence forcé, Feist a changé, a mûri et a usé de ce temps avec elle-même pour développer l'état d'esprit qui font et qui feront l'univers des albums de la chanteuse. Elle compose et enregistre ainsi en 1999 son premier album Monarch (Lay Your Jewelled Head Down) grâce à des subventions de l'Etat, mais qui ne fera pas grand écho. En 2000, elle déménage à Berlin où sa colocataire dans un appartement fortune est une certaine Peaches... Dans un tout autre registre, celle-ci est également musicienne, et invite sa camarade à faire ses premières parties. Pendant deux ans, une tournée européenne s'ensuit, période durant laquelle Leslie Feist s'attelle à composer des chansons, perfectionner sa vision de sa musique et enregistrer quelques maquettes. Posée à Paris, avec son pote pianiste Gonzalez, elle fait surtout la connaissance de Renaud Létang, producteur notamment de Manu Chao ou Astonvilla. Cette rencontre permet à la Canadienne de lui donner l'opportunité d'ebnregistrer son second album, Let It Die qui sortira en 2004. Bingo. Le succès est enfin au rendez-vous pour un album fin, entraînant et réussi. Le single "Mushaboom" léger est une frêle ballade folk qui parvient à tourner sur les ondes et est un réel succès populaire. En parallèle, Feist participe à de nombreux projets artistiques et prête sa douce voix comme sur l'album Teaches Of Peaches de son amie Peaches, ou bien avec les Norvégiens de Kings Of Convenience sur leur album Riot On Empty Street. Mais sa collaboration qui la fera bien connaître de certains, avant même son succès en solo avec Let It Die fut son apport au collectif canadien dirigé par Kevin Drew, Broken Social Scene. Sur toute la discographie du groupe, elle pose sa voix et apporte toute sa force vocale. Elle partage le micro au sein du collectif avec Emily Haines de Metric et Amy Millan de Stars. Véritable petit microcosme, la scène canadienne se rassemble et joue ensemble, et bien évidemment la désormais grande Feist fait partie du portrait de famille.  2007 signe le grand retour de Leslie Feist. Toujours accompagnée de Gonzalez et Létang, elle s'aggrémente de la compagnie de Mocky et Jamie Lidell pour composer un nouvel album intitulé The Reminder. Assumant pleinement désormais ses influences folk, cet album est un véritable bijou de tendresse, de justesse et de mélancolie. Basculant entre pur folk titillant la grande Cat Power ("The Water"), Feist fait également état de rythmiques bossa-nova ("So Sorry"), ou bien lorgne sur Nina Simone ("Sea Lion Woman").

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1946 Rome Ville Ouverte Acteur BERGMAN

Stars associées