Nom de naissance Vienne
Genre Femme
Avis

Biographie

Gisele Vienne est marionnettiste de formation, elle s'est formée à l'école supérieure nationale des arts de la marionnettes de Charleville-Mézières entre 1996 et 1999.Elle fonde D.A.C.M. sa compagnie avec Etienne Bideau-Rey qu'elle a rencontré à l'école. Ensemble, il crée Splendid's de Jean Genêt (2000), ShowRoomDummies (2001), Stéréotypie (2003), et Tranen Veinzen (2004). Les deux artistes ont également dirigé deux revues Corps/objets autour du corps artificiel édités par le CCN de Grenoble.Gisèle Vienne interroge le corps, dans des formes hybrides qui convoquent le mouvement, la matière, les arts visuels, la musique et les mots. Ses créations s'organisent de façon récurrente autour des notions de fantasme et, en opposition, de réalité.Elle a créé I apologize aux Subsistances de Lyon en 2004, différentes versions d'un fait divers sont reconstituées par un homme à l'aide d'une femme et de vingt mannequins articulés. Une belle enfant blonde est conçu pour le festival d'Avignon 2005. L'étrange Kindertotenlieder, créé avec l'écrivain américain Dennis Cooper voit le jour en 2007. Cette création s'articule autour de la fête de la Saint Nicolas en Autriche, cérémonie qui rassemble dans la rue des mannequins géants qui représentent des figures diaboliques et de l'au-delà.En 2008, dans Jerk, élaboré d'après une nouvelle de Dennis Cooper, on assiste à la reconstitution, sombre mais drôle, de crimes perpétrés par un serial killer américain Dean Corll, avec l'aide de deux ados dans le Texas des années 1970. En 2009, Eternelle idole présentera sur l'espace d'une patinoire la fragilité mais aussi la force de l'adolescence.