Avis: 
Date de naissance: 
05 septembre 2015 (âge : 45 ans)
Date de décès: 
01 janvier 1970

Biographie: 

Élève de Darius Milhaud et Henri Busser, il se fait connaître par d'excellentes musiques de scène, surtout pour le TNP, en même temps qu'il écrit dès 1950 de nombreuses musiques de courts métrages, en particulier pour Pierre Kast, Serge Bourguignon et Agnès Varda (il en a signé plus de 130). Il débute dans le long métrage avec le Bel Âge (Kast, 1960), écrit en collaboration avec Alain Goraguer et que suivent la valse entendue sur le juke-box de Hiroshima mon amour (A. Resnais, 1959) ainsi qu'une partition malicieuse pour les Jeux de l'amour (Ph. de Broca, 1960). L'année suivante, c'est grâce à sa musique poignante et tendre pour Tirez sur le pianiste de Truffaut que ce dernier lui demandera sept autres films. Et, en plus, il lui confiera un petit rôle dans les Deux Anglaises et le continent (1971). Son extraordinaire fécondité (plus de 120 longs métrages en un peu plus de 20 ans) témoigne d'une invention sans cesse renouvelée, et aucune de ses partitions n'est jamais indifférente. Il y fait preuve d'une grande richesse mélodique et se montre aussi à l'aise dans les pastiches dix-huitiémistes de la Morte-Saison des amours (Kast, 1960) et les musiques médiévales, réinventées pour Promenade avec l'amour et la mort (J. Huston, 1969), que dans les tangos du Conformiste (B. Bertolucci, 1971), les accords majestueux du Jour du dauphin (M. Nichols, 1973) ou l'élégance austère du Jeu du solitaire (J. F. Adam, 1976). Ken Russell, pour qui il a écrit plusieurs partitions, a brossé de lui un portrait télévisé en 1966 : Don't Shoot the Composer.

Les people associés à Georges DELERUE

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues