Nom de naissance George Gershwin
Profession(s) Musique
Avis

Biographie

Hollywood adapte les opérettes de ces deux frères, avec leurs chansons entraînantes et solidement bâties : Lady Be Good (1924) sera filmée en 1941 (N. Z. McLeod) ; Funny Face (1927) en 1957 (Drôle de frimousse de Donen) ; Girl Crazy (1930) en 1932 par Seiter, en 1943 par Taurog et en 1965 par Alvin Ganzer (When the Boys Meet the Girls) ; Porgy and Bess (1935) en 1959 par Preminger. De plus, les Gershwin ont créé pour l'écran de riches ensembles de chansons : Delicious (D. Butler, 1931), l'Entreprenant M. Petrov (M. Sandrich, 1937), Demoiselle en détresse (G. Stevens, 1937) et The Goldwyn Follies (G. Marshall, 1938), et la comédie musicale fit souvent appel à leur répertoire (Tout le plaisir est pour moi, H. Potter, 1955), recourant parfois à des inédits (The Shocking Miss Pilgrim, G. Seaton, 1947). Trois films enfin rendent hommage à George Gershwin : Manhattan (W. Allen, 1979) par sa partition ; Un Américain à Paris (V. Minnelli, 1951), qui illustre certaines de ses plus belles pages ; Rhapsody in Blue (I. Rapper, 1945), sa biographie romancée.Ira continue sa carrière après la mort de son frère. Pour le cinéma, il écrit des textes vifs et rythmés, sur des musiques de Kern (la Reine de Broadway, Ch. Vidor, 1944), de Burton Lane (Donnez-lui une chance, S. Donen, 1953) et de H. Arlen (Une étoile est née, G. Cukor, 1954). Mitchell Leisen adapte, dans son film les Nuits ensorcelées, l'uvre qu'il avait écrite en 1941 avec Kurt Weill.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Ziegfeld Folies Compositeur -
2015 L'entreprenant Monsieur Petrov Compositeur -
1957 Drôle de frimousse Compositeur -
1951 Un Américain à Paris Compositeur -