Nom de naissance Kabore
Avis

Biographie

Après avoir grandi au Burkina Faso, il part étudier à Paris et obtient un DEA en histoire puis le diplôme de l'École supérieure d'études cinématographiques (ESEC). Tout d'abord scénariste et enseignant, il devient réalisateur et producteur. Après quatre courts métrages tournés en 16 mm (Je reviens de Bokin, 1977 ; Stockez et conservez les grains, 1978 ; Regard sur le 6 FESPACO, 1979 ; Utilisation des énergies nouvelles en milieu rural, 1980), son uvre cinématographique débute pleinement par un long métrage fort remarqué en 1982, le Don de Dieu (Wend-Kuuni), primé aux festivals de Carthage, Locarno et Montpellier, et racontant l'histoire d'un petit garçon muet trouvé dans la savane par des villageois qui, ne connaissant pas son nom, le surnomment Wend-Kuuni. Après Zan-Boko (1989), qui retrace la disparition d'un petit village d'Afrique noire absorbé par une agglomération urbaine en expansion, Rabi (1992), la Vie en fumée (vidéo 1992) et Roger le fonctionnaire (vidéo 1993), Gaston Kaboré obtient avec Buud-Yam (1997) le plus prestigieux des prix africains, l'Étalon de Yennenga au FESPACO'97. La consécration est d'autant plus importante et symbolique que Buud-Yam reprend l'histoire du jeune Wend-Kuuni, désormais adulte et qui était la figure centrale de son premier long métrage. Ayant par ailleurs occupé diverses fonctions au sein d'organismes et d'institutions du cinéma africain, G. Kaboré a notamment été secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1992 Rabi Réalisateur -
1982 Wênd Kûuni Réalisateur -