Genre Homme
Avis

Biographie

Il aura suffit d'un match télévisé de la Suède face à l'Angleterre pour que Freddie Ljungberg tape dans l'oeil d'Arsène Wenger. Recruté en 1998 par Arsenal, l'international suédois n'avait joué jusque là que pour le club d'Halmstads. Après avoir offert le premier titre de Champion de Suède à son équipe, en 1997, Karl Fredrik Ljungberg rejoint donc les Gunners où il a tout à prouver.  Dès son premier match sous le maillot d'Arsenal, il ouvre le score à la 4e minute de jeu contre le grand rival de l'époque, Manchester United. Suite aux départs d'Emmanuel Petit puis Mark Overmars, Ljungberg s'impose durablement comme un pilier du milieu de terrain. Son endurance et sa capacité d'élimination sont appréciés alors qu'il développe parallèlement d'importantes qualités de finisseur.  En 2001/02, Ljungberg est au top et inscrit 12 buts en championnat, menant enfin Arsenal au titre de Champion d'Angleterre. Il est aussi buteur lors des finales de Coupe d'Angleterre 2002 et 2003 remportées par les Gunners et participe à l'historique saison 2002/03 au terme de laquelle le club se retire invaincu et remporte une nouvelle fois le Championnat.  Souvent en proies aux blessures, le Suédois peine lors de l'exercice suivant, entre grosses migraines et douleurs persistantes à la hanche. Il termine tout de même avec 10 buts au compteur et une troisième Coupe d'Angleterre.  Alors qu'il n'a joué que 18 matches de championnat en 2006-07, Freddie sent bien que son ère est définitivement achevée du côté de Londres. Syons d'ailleurs clairs, Arsène Wenger ne le compte plus dans ses plans. Pour cette nouvelle saison, Ljunberg s'est donc engagé auprès de West Ham où il est sûr d'avoir un rôle déterminant. D'ailleurs, pour le Suédois, Arsenal ne sera plus jamais au top. Voyons donc ce qu'il est capable de faire dans sa nouvelle team.