Nom de naissance DE PANAFIEU
Genre Femme
Avis

Biographie

Il faut faire attention avec Françoise de Panafieu. La maire du 17e arrondissement est contre la féminisation des fonctions et signe toujours « le député-maire » en bas des documents officiels. Celle qui a réussi à s'imposer en candidate de l'UMP pour les municipales 2008 de Paris a dû dominer dans un milieu masculin en devenant cette femme dure aux airs aristos que l'on connaît. Née en Moselle, elle étudie le commerce et la sociologie à Paris. Son père est député du 17e, il la prend sous son aile et la forme dans son cabinet. Sa mère est également députée et ancienne ministre, Françoise a donc tout pour réussir dans le milieu. Jacques Chirac la protège et la choisit en 1983 pour rejoindre son cabinet, qu'elle ne quitte pas avec l'arrivée de Jean Tibéri. Avec un noble comme mari, un prince comme gendre et Ernest-Antoine Seillière comme cousin, Françoise de Panafieu semble être le résultat d'une France tout ce qu'il y a de plus haut. C'est ainsi qu'elle se prononce contre la loi sur la parité, la pilule du lendemain et l'instauration du Pacs. Un attachement aux « valeurs traditionnelles familiales », selon elle. Mais elle sait se faire aimer, même des plus progressistes. Les logements sociaux de sa municipalité sont nombreux et devraient augmenter grâce aux travaux. Le 17e est le sixième meilleur arrondissement parisien en termes d'accueil des SDF. Elle s'est déjà déclarée en faveur du vote des étrangers aux élections locales. Paris vaut bien quelques concessions de la députée-maire de droite la plus bobo. Pardon, LE député-maire.  Point fort : Sûre de ses convictions Point faible : Une raideur d'esprit très sarkozyste Carrière 1979-1983 : Conseillère municipale du 17e arrondissement 1979-2008 : Conseillère générale de Paris 1983-2001 : Adjointe au maire de Paris 1983-1995 : Conseillère municipale du 16e arrondissement 1986-2007 : Député de Paris et maire du 17e arrondissement 1995 : Ministre du tourisme 1996-1997 : Ambassadeur de la France auprès de l'Unesco 2002 : Vice-présidente du groupe UMP à l'Assemblée nationale 2005 : Secrétaire national de l'UMP 2006 : Elue candidate UMP à la mairie de Paris lors des primaires au sein du parti 2006 : Elle devient présidente du groupe UMP au Conseil de Paris