Nom de naissance Franco Brusati
Genre Homme
Profession(s) Scénariste
Avis

Biographie

Auteur dramatique, scénariste et réalisateur italien, Franco Brusati a réalisé le film Pain au Chocolat, qui lui a donné l’image d’un auteur de comédie. Il a pourtant exploré le genre dramatique à plusieurs reprises, avec par exemple Oublier Venise. Il a collaboré avec de nombreux cinéastes tels que Mario Camerini et Renato Castellani. Franco Brusati est né le 4 août 1922 à Milan. Après le secondaire, le jeune italien entame des études supérieures en Droit et en Sciences Politiques. Mais ces matières ne correspondent pas à son profil de créateur. Lorsqu’il se lance dans la vie active, Franco Brusati commence à travailler en tant que journaliste. Parallèlement, il se met au service du théâtre. Le jeune italien a une plume et des idées intéressantes, c’est la raison pour laquelle il devient scénariste. Sa carrière dans cette fonction commence dans les années 1950. Franco Brusati a vingt-huit ans et collabore avec Renato Castellani pour le scénario de Dimanche d’Août. Suivront des œuvres telles qu’Acte d’accusation et Mara, fille sauvage. Le jeune scénariste collabore avec Luciano Emmer, Alberto Lattuada, mais aussi Franco Zeffirelli et Valerio Zurlini. La liste est longue. Brusati coécrira ainsi une vingtaine de scénarios, dans des genres variés, passant de la comédie au mélodrame, dont on peut retenir Les Infidèles, en 1953 et Ulysse en 1954. Sa première œuvre, Il padrone sono me, sortie en 1955, marque ses débuts en tant que réalisateur. Le film est largement inspiré d’un roman de l’auteur italien Alfredo Panzini. Franco Brusati marquera un temps mort sur son travail au cinéma, pendant sept ans, avant de sortir son deuxième film, Le Désordre, en 1962. Entre-temps, l’italien devient officiellement dramaturge en 1960, lorsqu’il écrit sa première pièce théâtrale, Il benessere. Puis, en 1963, il réitère l’expérience en écrivant La fastidiosa. De retour dans au cinéma, il sort d’abord les films Tenderly, en 1968, et Les Tulipes de Harlem en 1970. Ces œuvres sont projetées au célèbre Festival International du Cinéma de Cannes, sans aucun succès. Jusque-là, Franco Brusati est un cinéaste italien parmi tant d’autres, qui n’a pas encore réellement de notoriété, surtout à l’étranger. Ensuite, il entame le tournage de la tragi-comédie intitulée Pain au chocolat, dans laquelle il esquisse les péripéties d’un émigré italien en Suisse. Le rôle principal, Brusati le donne à l’acteur Nino Manfredi, et c’est une idée ingénieuse. En effet, c’est cette dernière œuvre qui le rend aussitôt célèbre, notamment grâce à la superbe interprétation de l’acteur principal. Franco Brusati signe ici un grand film et reçoit douze récompenses internationales. Très vite, il est considéré comme un auteur de comédie, bien qu’en réalité, une tout autre tonalité anime ses films, le drame. Parallèlement au succès de son film, Franco Brusati continue d’écrire des pièces de théâtre et sort l’œuvre intitulée Lundi la fête, qui sera jouée en France. Plus tard, l’artiste italien va confirmer sa maestria avec le chef d’oeuvre Oublier Venise. Franco Brusati y dévoile avec mélancolie les difficultés des rapports entre les hommes. En 1980, ce film lui offre l'Oscar du Meilleur Film Etranger. Ensuite, il sort le Bon Soldat, en 1983, avec une touche pas moins dramatique. L’année suivante, Franco Brusati présente sa dernière pièce de théâtre, La donna sul letto. Son dernier long métrage attendra quatre ans avant de sortir. Il s’intitule Lo zio indegno. Le réalisateur italien s’entoure d’une équipe de bons acteurs, comme Vittorio Gassman et Giancarlo Giannini. Pourtant, le film sera un échec du point de vue commercial. C’est ainsi qu’il met un terme à sa carrière. Franco Brusati décède le 28 février 1993 à Rome.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Dimanche d'aout Scénariste -
1982 Il Buon Soldato Réalisateur -
1979 Oublier Venise Réalisateur -
1974 Pain Et Chocolat Réalisateur, Scénariste -
1970 Les Tulipes De Harlem Réalisateur -

Stars associées