Nom de naissance Fernando Rey
Naissance
La Corogne Espagne bourbonienne
Décès
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Fils d'un militaire républicain, il obtient son premier vrai rôle dans Eugenia de Montijo (José Lopez Rubio, 1944). Le film historique et autres genres typiquement franquistes trouvent en lui un galant homme plein d'assurance, précocement mûrissant (Los últimos de Filipinas, A. Román, 1945 ; Reina Santa, R. Gil, 1947 ; Locura de amor, J. de Orduña, 1948). Néanmoins, il n'hésite pas à entreprendre la critique de ces stéréotypes, auprès de Bardem (Cómicos, 1953 ; la Vengeance, 1957 ; Sonatas, 1959). L'autre figure de proue de l'antifranquisme au cinéma, Luis Buñuel, lui confie le rôle magistral du gentilhomme grisonnant et secret de Viridiana (1961), consacrant ainsi sa stature internationale. Fernando Rey devient, à l'occasion, une sorte d'incarnation du vieux Buñuel lui-même, transmettant avec pudeur ses angoisses crépusculaires (Tristana, 1970 ; le Charme discret de la bourgeoisie, 1972 ; Cet obscur objet du désir, 1977). Il prête aussi une silhouette versatile, bonhomme et distinguée à Falstaff (O. Welles, 1966), French Connection (W. Friedkin, 1971), Cadavres exquis (F. Rosi, 1975), Quintet (R. Altman, 1978), tout en montrant la plénitude de son talent sous la direction de Saura (Elisa, vida mia, 1977, prix d'interprétation masculine à Cannes). Il a joué également dans la Femme aux bottes rouges (Juan Luis Buñuel, 1974), la Grande Bourgeoise (M. Bolognini, id.), le Désert des Tartares (V. Zurlini, 1976), le Grand Embouteillage (L. Comencini, 1979), le Crime de Cuenca (El crimen de Cuenca, Pilar Miro, id.), la Dame aux camélias (Bolognini, id.), l'Imposteur (Comencini, 1982), Estrangeira (Joao Mario Grilo, id.), Saving Grace (Robert Young, 1984), Padre nuestro (Francisco Regueiro, 1985), Bearn (J. Chavarri, id.), El bosque animado (Jose Luis Cuerda, 1987), Mi General (J. de Armiñan, id.), Diario de invierno (F. Regueiro, 1988), les Tambours de feu (S. Ben Barka, 1990) et Al otro lado del túnel (J. de Arminán, 1993), son dernier film. À la télévision, il a incarné El Quijote dans la série réalisée par M. Gutiérrez Aragón (1991).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1993 Madregilda Acteur le père de Franco
1991 1492 Christophe Colomb Acteur Marchena
1989 Naked tango Acteur juge Torres
1988 La foret animee Acteur Sr d'ABONDO
1988 Pleine lune sur parador Acteur Alejandro

Stars associées