Genre Homme
Avis

Biographie

La Coupe d'Afrique des Nations parfois des airs de Star Academy version football. C'est un peu l'histoire du jeune défenseur d'Arsenal, Emmanuel Eboué, inconnu à l'orée de la saison 2005/06 et révélé en deux semaines par une CAN 2006 où il occupa brillamment poste d'arrière droit de l'équipe de Côte d'Ivoire dirigée par Henri Michel. Mais le décollage de la fusée Eboué n'est pas dû au hasard. Et la seule Académie qu'il connaisse, c'est celle de Jean-Marc Guillou, Sol Béni, qui a formé la majorité des Eléphants. Après quatre saisons à Beveren, Arsène Wenger sort Eboué de l'anonymat belge en janvier 2005 pour une somme modique. Dans l'esprit du technicien français, le natif d'Abidjan est encore en développement. Mais les circonstances vont précipiter le jeune ivoirien dans le grand bain plus vite que prévu. Cinq titulaires possibles de la défense (Lauren, Pascal Cygan, Sol Campbell, Ashley Cole, et Gaël Clivchy) se retrouve indisponibles et Wenger se voit contraint de composer. Arrière central à Beveren, Eboué passe côté droit, là où sa pointe de vitesse pourra s'exprimer. Si le parcours d'Arsenal en Premier League s'avère pour le moins chaotique, cette défense rajeunie se sublime au cours de la Ligue des Champions 2005/06. Aux côtés de Flamini, Senderos et Kolo Touré, Eboué pulvérise le record d'invincibilité de l'épreuve reine, laissant muets, entres autres, le Real et la Juve. A 22 ans, son adaptation au jeu d'Arsenal étonne même Wenger. Outre ses progrès dans les duels, Eboué se révèle un apport offensif essentiel. Avec le culot et le jus pour harceler l'adversaire jusqu'à l'agonie. D'ailleur, Eboue fait clairement partie de cette nouvelle génération de défenseurs qui symbolisent la charnière centrale des Gunners. Avec le départ d'Henry, Eboue continue à Arsenal pour une saison 2007-08 de tous les dangers pour le club londonien. Eboue devra se montrer à la hauteur, à l'exemple de ses 26 matches en championnat l'année précédente. Wenger lui fait d'ailleurs entièrement confiance puisque l'Ivoirien a signé une prolongation de contrat en mai 2007.