Edvard Munch

  • Profil mis à jour le 01/03/2012
  • Date de naissance :
    12 décembre 1863
  • Date de décès :
    26 janvier 1944
  • Sexe :
    Homme

La biographie de Edvard Munch

  • IL A DIT "Un soir, je marchais le long d'un chemin. J'étais fatigué, malade. Je me suis arrété pour regarder le fjord : le soleil se couchait et les nuages étaient rouges, comme du sang. J'ai senti passer un cri dans la nature ; il m'a semblé que je pouvais entendre le cri. J'ai peint ce tableau, peint les nuages comme du véritable sang. Les couleurs hurlaient." Fluctuat

La vie d'Edvard Munch est marquée très tôt par une série de décés familiaux qui vont lui donner le goût des représentations morbides et notamment de la chambre mortuaire : dès 1885, le tableau L'Enfant malade fait scandale. Cette première toile importante illustre les traits fondamentaux de toute son oeuvre : psychologie morbide, solitude des êtres, synthèse des formes, couleur exacerbée... Il séjourne à Paris de 1889 à 1892, où il est surtout influencé par l'impressionnisme, puis obtient le succés à Berlin, où le succés de son oeuvre provoque la fondation de la Sécession. Il s'initie à la gravure, mode d'expression important dans son oeuvre : grâce ce médium, il évolue alors vers une grande concentration expressive des formes. Munch réalise cette époque quelques chefs-d'oeuvre, dont Le Cri (1893). Sa conception de l'humanité est d'un pessimisme effrayant, résumé dans La Danse de la vie (1900), où les êtres se croisent sans se voir, chacun perdu dans son angoisse. Les thèmes de la femme fatale et de l'amour et la mort sont fréquents, notamment dans ses estampes (Madone, 1895). La terreur est également sensible dans des paysages oppressants aux formes lourdes (Vigne vierge rouge, 1898-1900). En 1908, Munch retourne en Norvège à la suite d'une grave dépression. Il peint (et photographie) alors de pathétiques autoportraits toujours plus expressifs et stridents. Il est considéré comme l'un des précurseurs de l'expressionnisme et exerce une immense influence sur les artistes de Die Brücke en Allemagne. Quelques oeuvres majeures

  • L'Enfant malade (1885, Oslo, Nationalgalerie)
  • Le Soir rue Karl-Johann à Oslo (1892, Bergen, collection Meyer)
  • Le Cri (1893, volé au musée Munch d'Oslo en 2004, sans doute détruit) (Illus.)
  • Vampire (1893, Oslo, musée Munch)
  • La Mort dans la chambre de la malade (1893, Oslo, musée Munch)
  • Autoportrait au bras de squelette (1895, lithographie) (Illus.)
  • Madone (1895, volé au musée Munch d'Oslo en 2004, sans doute détruit) (Illus.)
  • Vigne vierge rouge (1898-1900, Oslo, musée Munch)
  • La Danse de la vie (1900, Oslo, Nationalgalerie)
  • La Mort de Marat (1907, Oslo, musée Munch)
> Son signe astro > Personnalité du prénom Edvard Munch > Popularité du prénom Edvard Munch

Dernières news sur Edvard Munch

Photos et vidéos de Edvard Munch

> Toutes les vidéos
0