Denis Podalydès
Avis: 
Date de naissance: 
21 avril 1963 (âge : 53 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Denis Podalydès décide de s’inscrire au Cours Florent après avoir suivi des études de lettres. En 1984, il réussit le concours d’entrée au Conservatoire National d’Art Dramatique. Il se fait remarquer onze ans plus tard pour sa création d’ André le Magnifique. C’est ensuite avec l’aide de Jean-Pierre Miquel, son professeur du Conservatoire devenu directeur de la Comédie Française, qu’il devient Sociétaire de cette prestigieuse maison. En 1999, il reçoit son premier Molière pour son interprétation de Révizor de Gogol. pagebreakEntre temps, Denis Podalydès tente sa chance sur le grand écran et apparaît dès 1989 à l’affiche de Xenia. C’est cependant grâce à son frère, Bruno Podalydès, qu’il se fait connaître comme un acteur comique dans Versailles Rive Gauche. Leur collaboration se poursuit sur Dieu seul me voit (1997), Liberté-Oléron (2001), Le Mystère de la Chambre Jaune (2003) et Le Parfum de la Dame en Noir (2005).Alternant théâtre et cinéma, il incarne de nombreux seconds rôles dans des comédies comme Rien sur Robert (1999). S’éloignant quelque peu de la scène théâtrale, il s’essaye à incarner des personnages un peu plus dramatiques pour le grand écran sous la direction d’ Arnaud Desplechin, Jean-François Richet ou Bertrand Tavernier. En 2000, il met en scène au Théâtre de la Commune, Tout mon Possible. pagebreakC’est au début des années 2000 qu’il commence à incarner des personnages plus importants, comme dans les Frères Sœur où il partage l’affiche avec José Garcia. Il est ensuite à l’affiche du drame historique La Chambre des officiers. Marié à Karin Viard dans Embrassez qui vous voudrez, il prend ensuite les traits du célèbre reporter Rouletabille sous la direction de son frère – rôle qu’il reprendra en 2005. Il poursuit sa carrière théâtrale au sein de la comédie française en jouant dans les productions telles que Les Bacchantes (2005), Platonov (2005) ou encore Le Menteur (2006). Acteur de plus en plus présent sur la scène cinématographique, il joue dans des productions de plus en plus importantes : Caché, Les Ames grises, Da Vinci Code.pagebreakEn 2007, tout en travaillant à la mise-en-scène de Cyrano de Bergerac pour le Théâtre du Vieux Colombier, il enchaîne les tournages avec Coupable, La Vie d’artiste ou le prochain film d’ Antoine de Caunes, Coluche.En 2011, il fait parler de lui en incarnant Nicolas Sarkozy pour les besoins du film La conquête de Xavier Durringer.

Commentaires sur Denis Podalydès

Dernières news sur Denis Podalydès

Les plus vues