Nom de naissance Danny Huston
Naissance (56 ans)
Rome, Italie
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Acteur, Interprète
Avis

Biographie

Daniel S. Huston, dit Danny, est un réalisateur américain devenu acteur né le 14 mai 1962 à Rome. Petit-fils de Walter Huston, fils du réalisateur John Huston et demi-frère de l'actrice Anjelica Huston, il est célèbre pour ses rôles dans les films Leaving Las Vegas, Time Code, 21 grammes, Aviator, The constant gardener, Marie Antoinette, X-Men Origins : Wolverine, Le Choc des Titans, Robin des Bois et Hitchcock. Côté télé il joue dans la série Magic City.De son propre aveu, Danny Huston s’estime l’héritier d’une lignée d’hommes et de femmes de spectacle comme d’autres le sont de menuisiers ou d’avocats. Fils du légendaire réalisateur John Huston, petit-fils de l’acteur oscarisé Walter Huston et demi-frère de la célèbre actrice Anjelica Huston, il a repris le flambeau familial et s’est construit une carrière conséquente de réalisateur et particulièrement d’acteur. Danny Huston n’a jamais caché son immense admiration pour son père qui loin de l’étouffer lui a instillé l’amour de l’art, et du cinéma en particulier. Il n’hésite d’ailleurs pas à en parler abondamment dans ses interviews. Il est également le demi-frère de Tony Huston, scénariste et oncle du jeune acteur Jack Huston.Il est ballotté au gré des tournages de son illustre figure paternelle et l’on pourrait suivre les pérégrinations de son enfance en traçant celle de la filmographie de son père. Ainsi, conçu avec l’actrice anglo-iranienne Zoe Sallis, durant Freud, passions secrètes (1962), né lors du tournage du film Le dernier de la liste (1963), il suivra ses parents jusqu’à la séparation de ces derniers et effectuera par la suite son éducation dans un prestigieux pensionnat dans le comté de Somerset en Angleterre.Sensibilisé à l’Art depuis sa prime jeunesse grâce à cet entourage particulièrement bohème, il se tourne tout d’abord vers la peinture qu’il étudie à Londres avant de fixer définitivement son choix sur la mise en scène. Studieux, il s’inscrit alors à l’International Film School de Covent Garden pour étudier le cinéma.Premiers pas derrière la caméraÀ 21 ans, il s’envole pour le Mexique et rejoint son père pour faire ses premières armes de cinéaste dans Au-dessous du volcan (1984) dans lequel il dirige la deuxième équipe. Doué, mais également né pour le moins avec une cuillère en argent dans la bouche, il bénéficie ainsi de débuts sous les meilleurs auspices possibles et se fait la main sous l’œil bienveillant d’un des monstres du cinéma américain. Il continue sur cette lancée en dirigeant cette fois Paul Scofield et son propre père dans le téléfilm Mr. Corbett’s Ghost (1987).Après un téléfilm, Bigfoot, destiné aux studios Walt Disney, il décide de se lancer dans le tournage de son premier film pour le cinéma Mr North, inspiré de l’ultime nouvelle du dramaturge et écrivain américain Thornton Wilder. John Huston en est à la fois le co-scénariste et le producteur exécutif. Le film qui bénéficie d’un casting de rêve (Robert Mitchum, Lauren Bacall, Anjelica Huston, etc.) sort en 1988, mais ne récolte aucun succès. C’est dans l’anonymat le plus total que se font les débuts de Danny Huston. Il en sera malheureusement de même pour ses deux autres réalisations Devenir Colette (1991) avec Mathilda May dans le rôle-titre et Klaus Maria Brandauer, puis Séquestrées (1995) avec Angie Dickinson et Burt Reynolds. Il effectue également une incursion sur le petit écran en réalisant le téléfilm La Princesse de la Forêt Blanche avec la championne de patinage artistique Katarina Witt.Le réalisateur devenu acteurProgressivement, en cherchant à mieux appréhender le travail des acteurs, il tient plusieurs petits rôles et se découvre alors une véritable passion pour l’interprétation dans laquelle il décide finalement de se reconvertir. Il passe ainsi devant la caméra dans Leaving Las Vegas (1996) de Mike Figgis et dans Anna Karenine (1997) de Bernard Rose. Deux réalisateurs qu’il retrouvera par la suite pour d’autres productions : Ivans xtc. (2000) pour Bernard Rose – rôle grâce auquel il obtient le Independent Spirit Award - ; Hotel (2001) et Time Code (2001) pour Mike Figgis.Bien qu’il apparaisse au générique de plusieurs productions intéressantes et qu’il tourne sous la houlette de réalisateurs de renom - John Landis pour Susan a un plan, 1998, et Amos Gitaï pour Eden, 2001 - c’est son rôle principal dans Silver City (2003) de John Sayles et son apparition dans 21 grammes (2004) de Alejandro González Inárritu qui le révèlent véritablement au public. Dans le premier, il incarne avec conviction un journaliste et enquêteur plongé dans les arcanes du pouvoir au Colorado ; dans le second, il joue Michael, père de famille marié à une ex-junkie dont la vie va basculer suite à un terrible accident. Il peut également se targuer d’avoir travailler aux côtés des acteurs le plus en vue et les plus talentueux de leur génération. Il partage ainsi l’affiche avec Nicole Kidman dans Birth (2003), et avec Sean Penn, Benicio del Toro et Naomi Watts dans 21 grammes.Il tourne ensuite sous la direction de Martin Scorsese dans Aviator (2005) avant de rejoindre le casting du très beau The Constant Gardener (2005) aux côtés de Ralph Fiennes et de Rachel Weisz, oscarisée grâce à ce rôle. En 2006, il prête ses traits à Orson Welles dans Fade to black, film retraçant une période de la vie du légendaire réalisateur. On le retrouve la même année, en costume d’époque dans le casting de Sofia Coppola pour son effervescent Marie-Antoinette, et dans Les Fils de l'homme de Alfonso Cuarón.Danny Huston devient PoséidonAprès avoir campé un rôle double – le Docteur Miles Phoenix et Isaac French - dans Le Nombre 23 (2007) de Joel Schumacher, il apparaît la même année dans Le Royaume de Peter Berg, puis dans le film d’horreur 30 jours de nuit (2008). En 2008, il tourne également dans une comédie de mœurs, Boogie Woogie aux côtés notamment de Alan Cumming, de Christopher Lee, de Heather Graham et de son neveu, le jeune acteur Jack Huston. En 2009, il est à l’affiche de The Proposition de John Hillcoat, Edge of Darkness de Martin Campbell, et d’un des volets de la saga X-Men, X-Men Origins : Wolverine.En 2010, Danny rejoint le casting des films Le Choc des Titans, Robin des bois et La vérité sur Jack. Le public peut également le voir dans La Conspiration de Robert Redford avant de le retrouver dans son rôle de Poséidon dans La Colère des Titans (2012) puis dans le biopic Hitchcock que Sacha Gervasi a consacré au maître du suspense : Alfred Hitchcock.En 2013, il fait également un détour par la petite lucarne pour interpréter Ben "The Butcher" Diamond dans la série Magic City portée par Jeffrey Dean Morgan et Olga Kurylenko. En 2013, avec Paul Giamatti, Robin Wright et Harvey Keitel, il prête sa voix au film d'animation Le Congrès d'Ari Folman.Vie privéeAprès avoir été marié à Virginia Madsen, Danny épouse en 2001 le mannequin britannique Katie Jane Evans, avec laquelle il a eu une fille, Stella, en 2002. Mais le couple divorce en 2007. Une année plus tard, en octobre 2008, Katie Jane – souffrant d’une sévère dépression - se suicide en se jetant du haut de sa maison de Los Angeles.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2017 Io Acteur Henry
2017 Wonder Woman Acteur le général Ludendorff
2015 Big Eyes Acteur Dick Nolan
2015 Hotel Acteur Directeur de l'hôtel
2015 La conspiration Acteur Joseph Holt

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Magic City Acteur -

Stars associées