Nom de naissance Daniel Cohn-Bendit
Genre Homme
Profession(s) Scénariste
Avis

Biographie

Du rouge au vert, Daniel Cohn-Bendit a fait comme de nombreux écologistes d'aujourd'hui : il s'est rangé. Mais l'ancien anarchiste plus communiste que le PCF n'en a pas oublié son combat pour autant. Aimant à rappeler à qui veut l'entendre qu'il est à l'origine de mai 68, et que les débordements qu'il a suscités lui ont valu dix ans d'exil forcé en Allemagne, il reste toujours le Dany revendicatif et progressiste que l'on connaît.  La fin de Dany le Rouge  Leader du mouvement estudiantin de 1968, la révolution, il l'a finalement abandonnée. Il officialise en 1986 son retrait de la lutte finale par un livre-confession, Nous l'avons tant aimée, la Révolution. Dany le Rouge a arrêté de dénoncer le pouvoir en place, Dany participe au pouvoir en place et entame une carrière politique. Après avoir soutenu Coluche aux élections de 1981, il devient adjoint au maire SPD de Francfort-sur-le-Main, chargé des affaires multiculturelles, en 1989. Dany l'Européen Député européen vert depuis 1994, il défend à corps et à cris le fédéralisme dans l'Union. A ceux qui veulent faire progresser l'UE, il propose de progresser encore plus. Et retient de la Constitution européenne non pas sa démoniaque Partie III, mais surtout la possibilité de débloquer des institutions paralysées, notamment par la fin du vote à l'unanimité au sein du Conseil européen. Allemand de coeur depuis la révolte estudiantine, Daniel Cohn-Bendit a appris l'amour de la nature au détriment de la lutte des classes. On reproche pourtant souvent au co-président du groupe Verts/ALE (Verts-Alliance libre européenne) d'être un "éco-tartuffe", c'est-à-dire un bio imposteur. Ainsi le mensuel "La Décroissance" l'a décrit "comme le Canada Dry de la politique : ça a la couleur de la rébellion, l'odeur de la rébellion, le goût de la rébellion, mais ce n'est pas de la rébellion ; c'est juste l'idéologie capitaliste classique sous une face souriante et décoiffée. Un produit marketing redoutable."  2012 ? Sa participation au parti Europe Ecologie - Les Verts ainsi que sa force de conviction auraient pu le rendre présidentiable, mais Dany a affirmé, en août 2009, qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle de 2012. Si jamais l'envie lui prenait de changer d'avis, il devrait alors demander la double nationalité franco-allemande, or il a déjà écarté cette possibilité. Point fort: Il est crédible quand il veut changer les choses Point faible : Il n'est pas crédible quand il est libéral  Carrière 1965 : Baccalauréat au lycée allemand d'Odenwaldschule, à Oberhambach 1968 : L'étudiant de sociologie à Nanterre devient porte-parole et leader pendant Mai 1968. Il est exilé en Allemagne 1978 : Journaliste à Francfort au Pflasterstrand (« Sous les pavés, la plage »). Il devient rédacteur en chef 1984 : Adhère au parti des Verts allemand 1989 : Il devient responsable de l'Office des affaires multiculturelles de la mairie de Francfort 1994-1999 : Eurodéputé vert allemand 1994-2003 : Animateur d'une émission littéraire sur « Schweizer Fernsehen » et « 3 Sat » 1999-2004 : Eurodéputé vert français 2004-2009 : Eurodéputé vert allemand. Il devient co-président du groupe des Verts/Alliance libre au sein du Parlement européen

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2018 La Traversée Scénariste -
2015 Sur la route avec Socrates Acteur Himself
1986 Un Amour A Paris Acteur Benoît

Dernières News

La Traversée : comment a été tournée la scène surréaliste avec Emmanuel Macron

Explications de Romain Goupil et Daniel Cohn-Bendit, réalisateurs du documentaire diffusé sur France 5 à 20h50.

La Traversée - Daniel Cohn-Bendit : "Oh mais tu m’emmerdes avec Macron ! "

Ne leur parlez pas de 68 ou de Macron. Les anciens enfants terribles de Mai pourraient bien s’énerver. 

Fais pas ci, fais pas ça saison 8 engage  Daniel Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit dans la saison 8 de Fais pas ci, fais pas ça