Nom de naissance Dalida
Genre Femme
Profession(s) Chanteuse
Avis

Biographie

Dalida est une chanteuse française d'origine égyptienne célèbre pour avoir été l'une des plus grandes stars de la chanson durant les décennies 1960 et 1970. Ses tubes ont parcourus le monde entier mais c'est avant tout sa vie privée tourmentée qui a contribué à forger son mythe.Iolanda Cristina Gigliotti, alias Dalida, naît le 17 janvier 1933 à Choubrah, modeste quartier du Caire, en Egypte. Elle est la seule fille d'une famille de trois enfants. Orlando est son aîné tandis que Bruno, son cadet, naît en 1936. C'est ce dernier qui se fera appeler Orlando (en référence à son frère) lorsqu'il deviendra l'agent artistique de Dalida.A 20 ans, Iolanda Gigliotti se présente au concours de Miss Egypte 1954, concours qu'elle remportera. Cette victoire lui permettra de tourner dans plusieurs téléfilms en Egypte. Elle décide alors de rejoindre Paris pour faire une carrière au cinéma, seulement, sa maigre carrière en Egypte ne lui ouvre pas les portes des studios français. Elle s'oriente alors vers la chanson.Des rencontres déterminantesElle choisit comme nom de scène le pseudo de Dalila mais change très vite pour Dalida. Elle chante dans des petites salles jusqu'au jour où Bruno Coquatrix, le célèbre fondateur de L'Olympia la remarque et lui propose de participer à un concours pour amateurs. C'est là qu'elle rencontre le producteur Eddie Barclay et le directeur des programmes d'Europe 1, Lucien Morisse. Les deux hommes décident de prendre la carrière de la jeune chanteuse en main.En 1956, Lucien Morisse fait enregistrer à Dalida la reprise Bambino de Marino Marini. Grâce à une campagne de promotion massive sur Europe 1, le disque se vend à 500 000 exemplaires. Dalida vient de signer son premier succès.La même année, elle assure la première partie de Charles Aznavour à L'Olympia ainsi que celle de Gilbert Bécaud. En 1961, après avoir épousé Lucien Morisse - leur mariage ne durera pas puisque le couple divorce quelques mois plus tard - et sorti plusieurs tubes, elle chante pour la première fois à L'Olympia en tant que tête d'affiche. Il y reviendra en 1964, 1967, 1971, 1974, 1977 et 1981. Dalida est alors une des chanteuses les plus populaires de l'hexagone.Dalida invente le discoL'année 1969 marque un tournant pour Dalida qui hésite alors à arrêter sa carrière. Si elle continuera bien à chanter, elle décide de changer de répertoire et interprète alors des chansons comme Avec le temps de Léo Ferré ou Je suis malade de Serge Lama. En parallèle, elle sort des inédits comme Il venait d'avoir 18 ans, Mourrir sur scène, Paroles ... Paroles ... (en duo avec Alain Delon), Gigi l'Amoroso, J'attendrais ou encore Laissez moi danser.Ce changement de répertoire montre que Dalida avait compris avant l'heure l'importance que prendrait le disco dans les années à venir. En France, elle est la première à parier sur ce nouveau style musical. Dans les années 1970, Dalida est incontestablement LA star française. Ses chansons, grâce à leur style disco, s'exportent alors à travers le monde.A l'époque, elle profite de sa notoriété pour défendre les causes qui lui tiennent à cœur, comme la lutte contre le sida et l'homophobie. Très proche de personnalités homosexuelles comme Pascal Sevran ou Bertrand Delanoë, elle milite activement pour la mise en place de la gay-pride. Cet engagement a fait d'elle une icone gay à l'époque.Dalida et les hommes, une sombre histoirePourtant, si sa carrière est marquée par les succès, sa vie privée est beaucoup plus chaotique. Beaucoup des hommes qu'elle a fréquenté ont fini tragiquement, ce qui perturbera beaucoup la chanteuse. En 1967, alors qu'elle devait épouser un jeune chanteur inconnu, Luigi Tenco, ce dernier se suicide. La chanteuse ayant découvert elle-même le corps de son amant, tentera elle aussi de suicider un mois plus tard en avalant une surdose de barbituriques. Elle restera 5 jours dans le coma.Ce geste s'explique par la culpabilité que ressent Dalida à l'époque. En effet, elle est persuadée qu'elle est responsable de ce suicide, Luigi s'étant tiré une balle dans la tête après s'être fait hué sur scène, scène sur laquelle Dalida l'avait poussé à monter. Seulement, ce que ne savait pas Dalida, c'est qu'elle était trompée, bafouée, par Luigi. En effet, ce dernier entretenait une relation avec une autre jeune femme, une italienne à qui il avait également promis le mariage.Son ex-mari Lucien Morisse se suicide à son tour en 1970 et, en 1975, elle apprend la mort de Mike Brant (encore un suicide). C'est elle qui avait révélé le chanteur à la France en lui offrant une première partie à L'Olympia. Mais l'hécatombe continue autour de Dalida puisqu'en 1983, c'est au tour de son ancien compagnon Richard Chanfray de se suicider.Victime d'une malédictionA 50 ans, Dalida, entourée par la mort, est persuadée qu'elle est à l'origine de la malédiction qui pèse sur les hommes de sa vie. Dalida tombe alors en dépression nerveuse et cela se ressent dans son oeuvre. Dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, dans son appartement de Montmartre, ne supportant plus cette souffrance, elle décide une nouvelle fois de mettre fin à ses jours en avalant une surdose de barbituriques. Cette fois, elle ne se réveillera pas. Elle a laissé derrière elle une lettre adressé à ses fans : "pardonnez-moi, la vie m'est insupportable". Elle avait alors 54 ans.Elle est enterrée au cimetière Montmartre le 7 mai 1987. Ce jour là, en disparaissant, Dalida devient un mythe, un mythe qui 25 ans après sa mort continue de perdurer.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1963 L'inconnue de hong-kong Acteur Georgia

Stars associées