Clémentine Célarié ©E-PressPhotos

Clémentine Célarié

Clémentine Célarié ©E-PressPhotosClémentine Célarié ©E-PressPhotos
  • Profil mis à jour le 17/02/2014
  • Nationalité :
    française
  • Date de naissance :
    12 octobre 1957 (âge : 56 ans)
  • Sexe :
    Femme
  • Profession :
    Actrice

La biographie de Clémentine Célarié

  • ELLE A DIT « Je lui [le public] raconte tous mes secrets, les plus dingues et les plus honteux, y'a qu'à lui que je peux dire certaines choses. » Fluctuat

Clémentine Célarié est née le 12 octobre 1957 à Dakar, capitale du Sénégal. Son véritable nom est Meryem Célarié. Elle est la fille du journaliste André Célarié et d’une secrétaire de production, Martine Célarié. Son arrière grand père était l’avionneur et cofondateur de la grande compagnie Air France, Louis Charles Breguet.

Dès sa plus tendre enfance, sa vie a été rythmée par les voyages.

Tout commence en 1959, en Afrique subsaharienne. Clémentine Célarié quitte le Sénégal pour le Cameroun. Elle vit dans la ville de Yaoundé. Puis en 1963, elle quitte de nouveau le Cameroun pour le Congo puis au Gabon (Libreville).

Cependant, tout ceci prend fin vers 1970. Clémentine Célarié est exclue de son lycée librevillois, et ses parents l’envoient en pension aux Ursulines (France) dans une école catholique. C’est là qu’elle commence à s’adonner sérieusement à la lecture, notamment des Misérables de Victor Hugo.

Vers 1973, Clémentine Célarié part pour Lille. Ses parents rentrés d’Afrique, y sont installés. Dans son nouveau lycée, la petite française d’à peine 16 ans se passionne de théâtre, grâce à son professeur de français. Parmi les auteurs qui vont la marquer, Antonin Artaud et René de Obaldia. Puis elle a l’occasion d’expérimenter le jeu de scène en interprétant Mara dans L’annonce faite à Marie de Paul Claudel.

En 1981, Clémentine Célarié débute une carrière à la radio. Elle a 24 ans à cette époque. C’est là qu’elle adopte pour la première fois son prénom de scène, Clémentine, sur une suggestion de Patrick Meyer. Célarié commence par animer l’émission Matin Bleu. Puis, elle n’arrive plus à assurer cette tâche matinale vu qu’elle danse tous les soirs au Palace. La station radiophonique lui confie alors une émission nocturne appelée Régime Sensuel.

En 1983, Clémentine Célarié fait sa première apparition dans un film de Claude Sautet intitulé Garçon ! Mais elle est aussi présente cette même année dans un court métrage intitulé Ballade Sanglante de Sylvain Madigan. Puis en 1984, on la retrouve dans cinq films différents, du téléphone sonne toujours deux fois !! de Jean-Pierre Vergne à Blanche et Marie de Jacques Renard. C’est aussi en 1984 qu’elle met au monde son premier fils, Abraham.

En 1985, Clémentine Célarié tourne dans 37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix. C’est dans ce film qu’elle prouve qu’au-delà des rôles simples et légers elle excelle. Le film est une réussite. Mais elle est aussi présente dans Moi vouloir Toi de Patrick Dewolf. En 1986, dans La femme secrètede Sébastien Grall, c’est la première fois qu’elle tient un rôle dans toute sa longueur. La même année on la retrouve dans quatre autres films, dont La Gitane de Philippe de Broca, où elle joue les maîtresses nymphomanes au côté de Claude Brasseur.

En 1989, Clémentine Célarié met au monde un deuxième fils qu’elle appelle Gustave. Cette année elle est aussi présente dans quatre films différents dont Nocturne Indien d’Alain Corneau et Morte Fontaine de Marco Pico. Plus tard, en 1991, elle a son troisième enfant qu’elle appelle Balthazar.

Affirmant son engagement contre les idées étroites, pendant la campagne du Sidaction en 1994, Clémentine Célarié embrasse un homme porteur du VIH sur la bouche.

On va la retrouver par la suite aux côtés d’autres grandes stars du cinéma français comme la belle Isabelle Adjani en 1993 dans Toxic Affair de Philomène Esposito. En 1995, elle tourne dans les Misérables de Claude Lelouch avec le légendaire Jean-Paul Belmondo.

En 2002, dans Mauvais Esprit, elle joue au côté de Thierry Lhermitte et de la chanteuse Ophélie Winter mais à l'issue de ce film, elle met sa carrière au cinéma entre parenthèses pour mettre en scène La Fesse cachée de la lune au Théâtre Mouffetard et écrire un premier livre : Marcella, paru en 2003. L'année suivante, elle renfile son costume de comédienne, mais pour la télévision, dans de nombreux téléfilms comme Le Miroir de l'eau, Bien dégagé derrière les oreilles ou Les Femmes d'abord.

Ainsi, jusqu'en 2008, elle alterne les prestations sur scène et les apparitions télévisées avant de revenir au cinéma en 2009 avec pas moins de trois films dont La différence c'est que c'est pas pareil et Victor.

L'année suivante, elle est à l'affiche du film Le Siffleur avant de jouer en 2011 dans le premier long-métrage de Mélanie Laurent intitulé Les Adoptés. En 2011, le public peut également la retrouver au générique de La ligne droite. Elle continue en parallèle à tourner pour la télévision.

L'année 2012, Clémentine Célarié semble la consacrer au théâtre puisqu'elle joue dans deux pièces : Calamity Jane, mise en scène par Alain Sachs, et Noir comme Moi de John Howard Griffin.

> Son signe astro>Personnalité du prénom Clémentine> Popularité du prénom Clémentine

Dernières news sur Clémentine Célarié

Commentaires sur Clémentine Célarié

Ciao,Clementine.Je m'appelle Marieme Diallo et je suis fan de toi depuis toujours. Je t'avais un peu perdu de vue ,il y'a quelques annees ,au Senegal, c'etait l'engouement pour les films americains.J'ai vu l'annee derniere ton film sur la maladie d'Alzheimer,tu etais emouvante d'humanite de simplicite. Je vis en Italie et j'ecris des scenarii et autres. J'aimerais bien que tu me lises un jour et qui sait,que tu mettes en scene un de mes textes. Bisou
  • 1
  • 0
Anonyme | le 06/06/2013 à 18h20 | Signaler un abus
En periode libre, je vous aurais courtisé. Felicitations pour votre carriere et votre charmante Feminité. Cordialement.
  • 0
  • 0
Anonyme | le 03/05/2014 à 20h37 | Signaler un abus
> Tous les commentaires sur Clémentine Célarié