Claudio Monteverdi

  • Profil mis à jour le 01/03/2012

La biographie de Claudio Monteverdi

Claudio Monteverdi naît à Crémone en Italie en 1567. Il apprend très jeune la viole, le chant, le contrepoint et l'orgue. Il compose très tôt, dès 15 ans, une oeuvre vocale : Sacrae Cantiunculae puis les Madrigali Spirituali et des Canzonette respectivement en 1583 et 1584. Issu d'une famille aisée et cultivée, il reçoit une éducation humaniste -; grec, latin, lettres, arts -; et devient l'élève de Marc Antonio Ingegneri. Il part pour Mantoue vers 20 ans et devient musicien et chanteur à la cours des Gonzague. Il suivra ensuite le duc Vincenzo Gonzague à travers l'Europe, en particulier en Hongrie et dans les Flandres. Il assimile lors de ces voyages l'art de la musique franco-flamande, qu'il exploitera dans ses compositions. à la charnière musicale entre la Renaissance et le premier baroque, Monteverdi compose nombres de madrigaux où l'instrument se fait l'accompagnateur de la voix en épousant ses variations. L'expressivité est ainsi considérablement accrue, permettant au compositeur italien de développer un sens lyrique qui va donner naissance à l'une des avancée majeures de la musique savante.Monteverdi publie en 1607, alors que sa première femme meurt, le premier opéra de l'histoire de la musique : Orfeo. Ce drame lyrique, où un sens théâtral certain est déjà très prégnant, sera suivi en 1608 par le Lamento d'Arianna. Monteverdi innove dans la composition, autant au niveau de l'harmonie -; de nouvelle consonances voire dissonances voient le jour -; qu'au niveau de l'orchestration, décuplant la perception des sentiments par le spectateur. Orfeo est un succès extraordinaire auprès du public, tandis que la critique est quelque peu chamboulée par tant de nouveauté subite. Monteverdi récidivera avec deux autres opéras à la fin de sa vie, après être entré dans les ordres : Le Retour d'Ulysse en 1641 puis Le Couronnement de Poppée en 1642. Dans cette dernière oeuvre, Monteverdi a déjà intégré tous les ingrédients du mélodrame et de l'opéra moderne, tant la quantité de personnages, la variétés des sentiments évoqués, la richesse des registres -; allant du comique bouffon au drame -; sont éclatants.Mais l'oeuvre de Monteverdi ne s'arrête pas là : une partie a probablement été perdue par les aléas de l'histoire, mais Le Combat de Tancrède et Clorinde (1624) ou encore Tirsi e Clori (1616) sont des madrigaux tout à fait remarquables par l'expression dramatique qui les compose, signe d'un véritable génie qui a su synthétiser l'art musical de la Renaissance avec celui de France et des Flandres de la fin du XVIIe siècle. On doit ainsi à Claudio Monteverdi l'amorce de ce qui va devenir un pan entier de la musique savante et qui va être très fréquemment exploré par la suite. Ainsi, encore de nos jours, des compositeurs comme Thomas Adès, se livrent au difficile exercice de l'opéra -; Powder Her Face en 1996 par exemple -; prolongeant la création de Monteverdi.

> Popularité du prénom Claudio

Dernières news sur Claudio Monteverdi

  • 19/11/2008 - 13h15 Pitié ! d'Alain Platel - Réservez vos places pour le spectacle d'Alain Platel sur Fluctuat {VSPRS}, donné il y a deux...

Photos et vidéos de Claudio Monteverdi

> Toutes les vidéos
0

La filmographie de Claudio Monteverdi